La fatigue a-t-elle eu raison des nerfs d'Alexander Zverev ? Après avoir remporté le match de plus tardif de l'histoire, l'Allemand a frappé à plusieurs reprises la chaise de l'arbitre avec sa raquette après une défaite en double mardi au tournoi ATP d'Acapulco. Le joueur de 24 ans est sorti de ses gonds au terme de son match perdu au super tie-break avec le Brésilien Marcelo Melo contre le Britannique Lloyd Glasspool et le Finlandais Harri Heliövaara 6-2, 4-6, 10-6.
Sur les images vidéo, on voit Zverev frapper à trois reprises la chaise de l'arbitre, s'asseoir puis se relever pour insulter l'officiel et donner un dernier coup de raquette. Ce geste et ces propos sont passibles d'amendes et de sanctions selon le code disciplinaire de l'ATP. Et elles sont rapidement tombées, puisque le 3e mondial a été exclu par les organisateurs du tournoi en raison d'un "comportement antisportif'.
ATP Acapulco
Deux mois sans jouer et 25000 dollars d'amende avec sursis: fallait-il sanctionner Zverev davantage?
08/03/2022 À 17:55
"En outre, si le premier vice-président, chargé des règles et compétitions, détermine qu'il s'agissait d'une infraction particulièrement néfaste au bon déroulement du tournoi ou portant préjudice à l'intégrité du sport, il peut envisager des sanctions supplémentaires (amendes ou suspensions)", précise l'ATP dans ce code disciplinaire. Alexander Zverev devait disputer mercredi son 2e tour en simple contre son compatriote Peter Gojowczyk.

McEnroe ou Djokovic avant lui

Les exclusions de joueur pour mauvais comportement sont très rares dans le tennis professionnel. Quelques grands noms ont toutefois subi ce sort pendant un match: l'Américain John McEnroe a été disqualifié à l'Open d'Australie 1990 pour insultes à l'arbitre et l'Australien Nick Kyrgios à Rome en 2019 pour avoir jeté une chaise sur le court.
Le Serbe Novak Djokovic, lui, avait été exclu du court à l'US Open 2020 pour avoir frappé une balle involontairement en direction d'une juge de ligne. Le Canadien Denis Shapovalov avait vécu une mésaventure similaire en voyant sa balle blesser à l'oeil l'arbitre de chaise français Arnaud Gabas en 2017 en Coupe Davis. Quant à l'Argentin David Nalbandian, il avait été privé de la fin de la finale du Queen's 2012, pour avoir blessé involontairement un juge de ligne. Zverev fait également l'objet d'une enquête ouverte par l'ATP sur les allégations de violences conjugales formulées à son encontre par son ex-compagne.
En juin 2020, il avait aussi été critiqué pour avoir fait la fête dans un bar plein de monde, alors qu'il avait promis de s'isoler pendant 14 jours après avoir participé à l'Adria Tour, tournoi exhibition avec public et sans distanciation organisé par Novak Djokovic lors duquel plusieurs joueurs dont le N.1 mondial avaient été contaminés au Covid-19. Cette édition du tournoi d'Acapulco a été le théâtre d'un autre incident inhabituel mardi soir: John Millman a dû abandonner après avoir reçu une balle dans l'oeil.
L'Australien a préféré en sourire en publiant une photo sur son compte Instagram où on le voit avec un sparadrap sur l'oeil touché involontairement et accompagnée de la mention: "Il faut toujours regarder la balle".
ATP Acapulco
Nadal savoure sa cure de jouvence : "A mon âge, j'accorde plus de valeur à ces victoires"
27/02/2022 À 10:19
ATP Acapulco
Agressivité et volées inspirées : comment Nadal a conquis sa 4e couronne au Mexique
27/02/2022 À 07:43