Getty Images

Garin ne plaisante plus

Garin ne plaisante plus

Le 23/02/2020 à 23:27Mis à jour Le 24/02/2020 à 07:50

ATP RIO DE JANEIRO - Cristian Garin est insatiable. Deux semaines après sa victoire à Cordoba, le Chilien a ajouté un deuxième titre à son compteur en remportant le tournoi de Rio, son tout premier ATP 500. Il a battu en finale la surprise Gianluca Mager en deux manches (7-6, 7-5), dimanche soir.

Cristian Garin, c'est du sérieux. Déjà titré au début du mois à Cordoba, le Chilien a ajouté un deuxième sacre à son escarcelle en cette saison 2020 en remportant l'ATP 500 de Rio de Janeiro, dimanche soir, au Brésil sous les yeux d'un certain Gustavo Kuerten. En finale, il a disposé de la surprise de la semaine, l'Italien Gianluca Mager (7-6, 7-5).

"C'est l'un des plus beaux jours de ma vie, je suis très ému. C'est que du bonheur", a réagi "El Tanke" après un sacre qui a été synonyme de confirmation de son fort potentiel. "Ce qui m'arrive est un vrai cadeau. J'ai travaillé très dur et beaucoup souffert pendant toutes ces années pour arriver à ce résultat. Je suis très content de gagner de cette manière mais je dois continuer à travailler très dur."

Obligé de terminer sa demi-finale face à Borna Coric, stoppée la nuit dernière à 6-4, 4-4 15-15 en sa faveur, le natif de Santiago a passé une journée forcément spéciale et complexe à gérer sur le plan psychologique. Après avoir bouclé sa demie sans dommage, le 25e joueur mondial a très bien négocié sa finale face à Mager, combatif mais trop court physiquement.

Vidéo - Garin ne s'est pas fait surprendre par Mager : le résumé de la finale en vidéo

02:13

Obligé lui aussi de revenir sur le court plus tôt dans la journée pour se débarrasser du Hongrois Attila Balázs en trois manches, le bourreau de Dominic Thiem a laissé trop de plumes en chemin pour espérer mieux. Même battu, il a vécu la plus belle semaine de sa carrière à l'âge avancé de 25 ans.

Garin fait son entrée dans le top 20

Même fatigué, Mager a quand même fait bonne figure. Il n'a perdu le premier acte que lors du jeu décisif, avant de mener 5-3 dans le second. Facilement debreaké alors qu'il servait pour le gain du set, il a laissé passer sa plus grosse opportunité de revenir dans cette finale. Garin a d'ailleurs fermé définitivement la boutique juste après, prenant le set sur le score de 7-5. "Mager a joué un match incroyable et réalisé un tournoi fantastique", a-t-il précisé.

Révélé au plus haut niveau la saison dernière, l'ancien protégé de l'académie de Rafael Nadal a ajouté un quatrième titre à son palmarès (après Munich et Houston en 2019). Quatre titres oui, mais quatre titres sur ocre, où il fait office de nouvel épouvantail sur la surface. Celui-ci est forcément plus important : il s'agit de son tout premier ATP 500 et il lui permet également de faire son entrée dans le top 20 à l'ATP (18e).

Avec l'arrivée imminente de la saison sur terre battue, Garin a de beaux jours devant lui. Son prochain tournoi ne pouvait pas mieux tomber : il ira célébrer le retour de Santiago au calendrier, une première depuis 2011. De quoi vous motiver un homme.

Cristian Garin lors du tournoi ATP 500 de Rio
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313