Getty Images

Coupe Davis : Benoît Paire sera de la partie contre l'Espagne

Paire sera de la partie contre l'Espagne

Le 04/09/2018 à 12:23Mis à jour Le 04/09/2018 à 13:21

COUPE DAVIS - Première convation pour Benoît Paire. Pour affronter l’Espagne du 14 au 16 septembre prochain en demi-finale, Yannick Noah a choisi de convoquer le volcanique Français aux côtés de Lucas Pouille. Nicolas Mahut, Richard Gasquet et Julien Benneteau sont également de la partie.

Concernant la première sélection de Benoît Paire, Yannick Noah a notamment expliqué qu'il avait un profil intéressant, et qu'il avait hâte de travailler avec le joueur tricolore : "On s'est parlés plusieurs fois. Il m'avait déjà dit qu'il était très motivé, qu'il voulait participer à l'aventure. J'ai aussi lu ce qu'il avait dit dans ce sens cet été. J'ai hâte de travailler avec lui. Je trouve qu'il a un profil intéressant par rapport à nos adversaires et après en avoir parlé avec lui et les autres membres de l'équipe je n'ai aucun doute quant à sa capacité à s'intégrer dans le groupe."

Tourner la page

Du côté de Paire, la satisfaction est totale. L'Avignonnais, qui a juré de "battre Nadal s’il le fallait", profite de la méforme de joueurs comme Simon, Monfils ou encore Mannarino. Il sera donc aux côtés de Lucas Pouille, qui arrive bien évidemment en qualité de numéro un. Les deux joueurs, brouillés depuis 2015, se sont réconciliés il y a quelques temps. Au point qu'ils "jouent au golf" et qu'ils "passent du temps ensemble" selon les dires de Paire. Les voilà désormais réunis en Bleu. Deux ans après son exclusion lors des Jeux Olympiques de Rio pour "manquements au réglement", l'Avignonnais veut désormais tourner la page. Avec le but, bien évidemment, d'en écrire une nouvelle.

La sélection de Julien Benneteau est également une surprise, étant donné qu'il a pris sa retraite lors de l'US Open. Yannick Noah avait initialement prévu de sélectionner Pierre-Hugues Herbert mais le Français souffre d'une lésion au niveau de la jambe droite : "J'avais prévu de prendre Pierre-Hugues Herbert mais il est de nouveau touché aux ischios. Il a passé une IRM et il doit observer une période de repos de 15 jours minimum, a expliqué le capitaine de l'équipe de France. J'ai donc rappelé Julien qui m'avait envoyé un message après son dernier match à l'US Open pour savoir s'il devait continuer à s'entraîner. A ce moment-là je lui avais dit qu'il pouvait se relaxer et puis finalement non! C'est un clin d'oeil du destin."

0
0