Eurosport

Finale Madrid 2013 : Rafael Nadal bat Stanislas Wawrinka et décroche son 5e titre de la saison

La manita de Nadal
Par Eurosport

Le 12/05/2013 à 17:20Mis à jour Le 13/05/2013 à 01:20

Rafael Nadal a décroché son cinquième titre ATP en sept finales jouées en 2013 en battant Stanislas Wawrinka en finale de Madrid, dimanche (6-2, 6-4). L'Espagnol, qui se rapproche de la quatrième place mondiale tenue par David Ferrer, remporte son 23e trophée en Masters 1000 en carrière, son deuxième de la saison après Indian Wells.

Rafael Nadal n'a pas manqué son coup. L'Espagnol a décroché son troisième titre à Madrid en dominant Stanislas Wawrinka en finale du Masters 1000 dimanche (6-2, 6-4). Le Majorquin scelle sa 30e victoire de la saison et surtout son cinquième trophée ATP en sept finales depuis son retour cette saison. Ce 55e titre ATP et 23e en Masters 1000, son deuxième de la saison après Indian Wells, permet au cinquième joueur mondial de se rapprocher un peu plus du quatrième rang tenu par David Ferrer à quinze jours du début de Roland-Garros. Pour en finir avec les chiffres, il s'agit du 40e trophée de sa carrière sur terre battue, soit autant que l'Autrichien Thomas Muster à la deuxième place du palmarès des meilleurs terriens, à cinq unités du record de Guillermo Vilas.

Si tout n'a pas été parfait dans ce tournoi madrilène, tout s'est bien terminé pour Nadal. Après être passé près de la défaite en quarts de finale face à David Ferrer, l'Espagnol a nettement retrouvé des couleurs en demi-finales face à Pablo Andujar et en finale face à Stanislas Wawrinka pour s'imposer dans la capitale espagnole pour la troisième fois de sa carrière après 2005 et 2010. Pour Wawrinka, l'addition est encore lourde : c'est la neuvième défaite de suite face à Nadal, sans parvenir à inscrire le moindre set, et sa deuxième défaite en finale d'un Masters 1000 après Rome en 2008 face à Novak Djokovic. Sa victoire à Estoril la semaine passée et sa nouvelle collaboration avec Magnus Norman, coach de Robin Söderling actuellement en convalescence, n'auront finalement pas pesé bien lourd dans la balance.

Quatrième place mondiale en vue

Dimanche, la finale a été à sens unique. Face à un joueur encore émoussé par sa semaine, l'Espagnol a rapidement mené 4-0 dans le premier set, finalement remporté 6-2 en une demi-heure de jeu sans perdre le moindre point derrière sa première balle. Wawrinka, qui espérait pourtant bousculer Nadal pour la première fois de sa carrière, n'a pas pu inscrire plus de sept points sur la mise en jeu de l'Espagnol de tout le match. Trop peu pour espérer faire douter le Majorquin devant son public. A vrai dire, il n'a même pas eu une seule balle de break à se mettre sous la dent dans ce match, malgré une nette embellie dans le second set. Grâce à cette finale, le Suisse reviendra toutefois lundi dans le Top 10 (N.10) pour la première fois depuis 2008, où il avait occupé la neuvième place.

0
0