MASTERS SERIES de PARIS-BERCY - Demi-finales
I. Ljubicic (Cro, 6) bat A. Roddick (EU, 1) 6-3, 7-5
Prochain adversaire: Berdych
On pensait voir Ljubicic fatigué. On l'aura vu voler sur le court. Face à un Roddick visiblement plus affaibli physiquement en raison de problème de dos, le Croate n'a pas laissé respirer l'Américain qui ne se sera procuré aucune balle de break au cours de cette partie. Pendant 1h04, le néo-Monégasque a pris l'ascendant dans tous les compartiments du jeu : au service, à l'échange de fond de court, au filet... du coup, rien d'étonnant de le voir breaker Roddick d'entrée de match.
Masters series Paris-Bercy
Berdych étonne Bercy
06/11/2005 À 22:00
Pour leur huitième confrontation, le Croate met les bouchées doubles, à l'image de leur dernière rencontre en quart de finale de Coupe Davis, remportée par Ljubicic en cinq manches. Et c'est logiquement qu'il mène 3-0 après 10 minutes de jeu. Courrant à peine entre les échanges, le Texan ne se bat pas sur le court, laissant son bourreau l'exécuter de passings-shots aussi souvent que possible. Seul élément de réponse: le service. Comme pressenti, le bal des aces a bien eu lieu, et seul ce "match dans le match" a permis à la rencontre de ne pas virer au sens unique.
L'année de toutes les premières
Ivan a enfilé les jeux blancs comme des perles. Trois d'affilée pour conclure la première manche 6-3 après 26 minutes de jeu. Et deux autres pour débuter le second. Implacable. Roddick subit tout autant en ce début de deuxième manche. L'intervention du kiné ne change rien : l'Américain est incapable de retourner correctement pour mettre le Croate en danger sur sa mise en jeu. Seule la maladresse de Ljubicic en retour, et parfois à l'échange, tient l'Américain en surface. "C'était un match étrange où nous savions tous les deux que l'autre n'était pas à 100 % physiquement. J'ai une petite inflammation à un muscle derrière un genou", a expliqué le Croate. Jusqu'au 11e jeu. C'est à ce moment précis que le Croate décide d'être plus efficace sur le service de son adversaire.
A 15/40 après deux énormes retours sur de timides deuxièmes balles, Ivan réalise le deuxième break fatal pour Roddick. Concluant sur sa première balle de match, le finaliste de la Coupe Davis conclut un match mené de bout en bout, sans que le demi-finaliste 2003 ne puisse changer quoi que ce soit. Si Roddick a quitté rapidement le POPB, tête basse, subissant sa troisième défaite face au Croate, Ljubicic a pu déguster sa victoire. Il s'apprête à vivre, dès dimanche, une deuxième finale de Masters Series, après celle perdue face à Nadal il y a deux semaines, avec pour mission de remporter un "Series" pour la première fois de sa carrière.
A SAVOIR : Blessé au dos, Andy Roddick a déclaré ne pas être optimiste concernant sa participation à la Masters Cup de Shanghai.
T. Berdych (Rtc) bat R. Stepanek (Rtc, 8) 6-1, 3-6, 6-3
Prochain adversaire: Ljubicic.
A 20 ans, Tomas Berdych vient de franchir une étape importante. Meilleur joueur de sa génération en République tchèque depuis son adolescence, ce natif de Valasske Mezirici a battu ce qui se fait actuellement de mieux dans son pays et accède à sa première finale d'un tournoi majeur.
La coïncidence est étonnante d'autant plus que son adversaire du jour, Radek Stepanek, est un ami proche avec qui il partage la plupart de sa saison sur le circuit et qu'il était également finaliste à Bercy en 2004. Tomas ne pouvait rêver de plus belle révélation au sommet du tennis mondial, un an et demi après sa perf' surprise à Athènes, quand il avait fait chuter Roger Federer aux Jeux Olympiques.
Un coup droit rapide
Armé d'un bras très vif efficace en coup droit et au service, Berdych est capable de conclure les points au filet mais reste volontiers en fond de court pour avancer progressivement si l'occasion se présente. Face à Stepanek, curieusement absent pendant la première manche de cette demi-finale, Tomas s'est avant tout employé à la relance. Au second set, Radek a retrouvé ponctuellement, en particulier au service, le niveau de jeu qui lui avait permis de surclasser largement ses adversaires cette semaine. Débreaké à 4-3 après un bon début de set, il a profité d'un petit moment de panique de son compatriote pour reprendre le large à 5-3.
Dans la dernière manche, le match a basculé au quatrième et cinquième jeu. A 40/15, Stepanek semble surfer sur son pourcentage de premières balles, mais une dizaine de points plus loin, à la quatrième balle de break, Berdych tire les dividendes de ses retours en coup droit et breake. Plus douloureux encore est le scénario du jeu suivant. A 0/40, Radek peut refaire immédiatement son retard mais il s'incline encore, pris une nouvelle fois de vitesse par les coups droits d'approche de son rival.
Après Andreï Pavel en 2003 et Radek Stepanek l'an dernier, le tournoi le plus décimé par les forfaits cette saison voit un nouveau visage débarquer en finale.
Masters series Paris-Bercy
Roddick incertain pour Shanghai
05/11/2005 À 16:00
Masters series Paris-Bercy
Ljubicic à Shanghaï
05/11/2005 À 06:45