Le patron du tennis mondial défendra-t-il sa couronne aux Antipodes en début de saison prochaine ? La question mérite désormais d'être posée. Si Novak Djokovic, champion sortant, n'a aucun intérêt sportivement à faire l'impasse sur le prochain Open d'Australie (17-30 janvier 2022) - où il pourrait décrocher un 10e titre et surtout le record des 21 sacres en Grand Chelem -, il pourrait s'y résoudre, contraint et forcé. Car, selon nos confrères australiens du journal The Age, la vaccination contre le covid-19 pourrait être rendue obligatoire pour jouer le tournoi. La semaine dernière, l'Etat de Victoria, où se situe Melbourne Park, a ainsi imposé à 1,25 million de personnes membres de toute une série de professions d'avoir reçu deux doses d'ici la fin du mois de novembre.
Tout comme les avocats, les chauffeurs Uber ou encore les journalistes, les sportifs professionnels font partie des métiers concernés par cette obligation vaccinale. Et même si, pour le moment, les joueuses et joueurs de tennis internationaux censés jouer à Melbourne dans trois mois ne figurent pas parmi les publics ciblés, ce ne serait qu'une question de temps avant que ce ne soit le cas. Le gouvernement de l'Etat de Victoria préparerait ainsi un autre décret qui imposerait un Open d'Australie uniquement joué par des athlètes vaccinés.
Open d'Australie
Halep : "L'Australie a raison avec ses restrictions, c'est dur mais c'est le seul moyen"
HIER À 13:42

Djokovic: "Merci Melbourne, c'est une histoire d'amour qui ne cesse de grandir"

Les autorités locales prêtes à se passer des stars réticentes

Pendant plusieurs mois, Craig Tiley, le directeur du tournoi, a plaidé pour que la vaccination ne soit pas obligatoire, sachant pertinemment que le question divisait sur les circuits ATP et WTA. Outre Djokovic, Andrey Rublev et Stefanos Tsitsipas, respectivement numéro 5 et 3 mondiaux, avaient exprimé également leur réticence ces derniers mois. Le Grec a toutefois adouci sa position, expliquant qu'il se ferait vacciner d'ici la fin de l'année pour pouvoir retrouver une certaine liberté de mouvement. Sur le circuit féminin, Aryna Sabalenka, qui a d'ailleurs annoncé avoir contracté le virus dimanche, et Elina Svitolina font notamment partie des sceptiques, contrairement à Ashleigh Barty et Simona Halep qui ont confirmé être vaccinées.
Le scénario envisagé jusqu'ici était un Open d'Australie joué dans des conditions différentes selon le statut des joueurs : pour les vaccinés, une semaine de quarantaine à l'arrivée puis une circulation libre était envisagée, alors que les non vaccinés auraient eu à subir deux semaines de quarantaine et des tests PCR très réguliers, comme lors de l'édition 2021. Mais il semble donc que les autorités sanitaires et politiques locales se dirigent vers une mesure plus radicale. Selon The Age, Tiley s'est d'ailleurs rangé à leur avis ces dernières semaines, malgré la perspective de l'absence éventuelle du tenant du titre Djokovic ou d'autres stars du jeu.

Craig Tiley - Australian Open 2021

Crédit: Getty Images

Les titres en Grand Chelem ne vous protégeront pas du virus
"Que vous soyez un juge de la Court Suprême, ou un membre du Parlement de l'Etat de Victoria, pour le virus, ça n'a pas d'importance. Vous avez autant de chances de le propager, sauf si vous êtes vacciné. Vos titres en Grand Chelem ne vous en protégeront pas", a aussi indiqué le Premier ministre de l'Etat de Victoria Daniel Andrews face à la presse dimanche. Le message est clair : aucun passe-droit ne saurait être toléré, peu importe l'étendue du palmarès et le statut des champions concernés.
Si la tendance se confirme dans les prochains jours et que l'obligation vaccinale devient officielle pour jouer à Melbourne, la balle sera alors dans le camp des hésitants et réticents. Djokovic et ceux qui partagent ses doutes sauteront-ils le pas du vaccin ou seront-ils prêts à faire l'impasse ? Affaire à suivre.
Open d'Australie
C'est officiel : pour jouer à Melbourne, il faudra être vacciné
20/10/2021 À 11:44
Open d'Australie
Pas de visa pour les joueurs non vaccinés ?
19/10/2021 À 06:47