Andy Murray sera bien présent à Roland-Garros.Onze jours après sa défaite au deuxième tour de l'US Open face à Felix Auger-Aliassime (6-2, 6-3, 6-4), l'Ecossais va enchaîner avec les Internationaux de France (du 27 septembre au 11 octobre) puisqu'il a reçu, ce lundi, une wild-card de la part des organisateurs. C'est une renaissance pour le joueur de 33 ans qui, avant son exploit new-yorkais du 1er septembre dernier face à Yoshihito Nishioka (4-6, 4-6, 7-6, 7-6, 6-4), n'avait plus disputé de Majeur depuis l'Open d'Australie 2019.‌

Roland-Garros
Osaka tire un trait, Roland perd une tête d'affiche
IL Y A 9 HEURES

Dans le tableau final masculin, les sept autres invitations ont été transmises à des joueurs français : Elliot Benchetrit (214e), Quentin Halys (156e), Hugo Gaston (236e), Antoine Hoang (126e), Maxime Janvier (203e), Arthur Rinderknech (163e) et Harold Mayot (411e), le vainqueur du dernier Open d'Australie Juniors.

Pironkova invitée

Chez les femmes, Eugénie Bouchard, finaliste de Wimbledon 2014 retombée à la 167e place mondiale, a reçu une invitation, contrairement à Kim Clijsters qui a réalisé son grand come-back l'hiver dernier. La Bulgare Tsvetana Pironkova (156e), demi-finaliste du dernier US Open, a aussi été invitée. Pour le reste des six autres wild-cards pour le tableau final féminin, on retrouve des joueuses françaises : Clara Burel (classement non communiqué), Elsa Jacquemot (589e), Chloé Paquet (182e), Pauline Parmentier, Diane Parry et Harmony Tan (non communiqués).

Menée 6-1, 2-0, Osaka a trouvé de sacrées ressources : Le résumé de la finale

Roland-Garros
5 000 personnes sur le Chatrier, huis clos sur le Lenglen et le Mathieu : La jauge réduite
IL Y A 19 HEURES
Roland-Garros
"Réaliste et raisonnable", Pouille doit renoncer à Roland-Garros
HIER À 09:06