Gaël Monfils n’a pas manqué ses retrouvailles avec le public de Bercy. Quatre ans après sa dernière apparition sous les projecteurs de la salle parisienne, le numéro 1 français est sorti vainqueur mercredi de son duel fratricide face à Benoît Paire au 2e tour (6-4, 7-6) en un peu moins d’une heure et demie. Dans un match spectaculaire, il a fait preuve de sérieux et peut donc toujours rêver de Masters. Il affrontera Radu Albot en huitième de finale.

ATP Hamburg
Paire, de mal en pis
IL Y A 10 HEURES

L’accolade a été longue après le dernier point, comme pour se féliciter mutuellement de leurs prestations. Benoît Paire et Gaël Monfils ont été à la hauteur de l’attente des spectateurs parisiens, même si ceux-ci auraient bien aimé en reprendre pour un set. Mais l’Avignonnais n’a pas pu exaucer leurs vœux malgré quelques coups de génie dont un double "tweener" victorieux, l’un dos au filet, l’autre face au filet pour réussir un passing gagnant et faire rugir de plaisir Bercy.

Monfils est resté dans sa bulle

Paire a d’ailleurs fait l’essentiel du jeu au cours de ce match avec 31 coups gagnants et 27 fautes directes. Et c’est lui qui a eu les premières occasions de break, menant même 0/40 en début de premier set sur un jeu de service adverse. Mais il n’a pas su les convertir, et dans le "money time", Monfils, très concentré, s’est montré très efficace. A 5-4 en sa faveur, il a converti son unique opportunité de la manche en exécutant un superbe passing en deux temps pour virer en tête (6-4).

Offensif, Paire n’a pas baissé la tête, loin de là. Parfois exceptionnel en revers long de ligne, il a pris le filet le plus souvent possible (22 points gagnés sur 34 montées), s’offrant quelques fantaisies avec des volées de revers rétros parfois réussies, parfois manquées, qui n’ont pas manqué de faire sourire La Monf’. Mais le numéro 1 français n’a pas tenté de surenchérir, ne perdant pas de vue son objectif premier : réussir son entrée en matière.

Monfils - Paire : les temps forts

Monfils est resté dans sa bulle, même quand Paire a pris légèrement feu en début de tie-break. Lucide, il a orienté le jeu dans la diagonale coup droit, refaisant rapidement son retard, puis a pris les commandes en profitant bien des erreurs de son compatriote. Il le sait, il a une belle opportunité d’aller loin dans ce tournoi, surtout depuis le forfait de Roger Federer qu’il aurait pu retrouver en huitième de finale. Il n’y a plus qu’à enchaîner.

ATP Hamburg
Encore sorti d'entrée, Monfils inquiète avant Roland
HIER À 11:34
Masters Rome
Monfils passe au travers contre Koepfer
17/09/2020 À 20:59