Umag: Fognini élimine Monfils en sauvant trois balles de match

L'incroyable défaite de Monfils face à Fognini
Par Eurosport

Le 28/07/2013 à 00:08Mis à jour Le 28/07/2013 à 00:45

Gaël Monfils a tout vécu face à Fabio Fognini en demi. Il a pris 6-0 dans le 1er set, puis a manqué 3 balles de match dans le 3e, dans lequel il était mené 0-5. Après un scenario improbable, c'est bien l'Italien qui affrontera l'Espagnol Tommy Robredo dimanche dans sa troisième finale de suite sur le circuit ATP.

Gaël Monfils est passé du désespoir à l'espoir, mais pas par la victoire. A Umag, le Français a été battu par Fabio Fognini en demi-finales après avoir manqué trois balles de match. L'Italien, 19e joueur mondial, s'est qualifié pour sa troisième finale consécutive sur le circuit ATP (après Stuttgart et Hambourg) après un drôle de combat en trois sets, samedi en Croatie. Les adversaires s'en souviendront tous les deux (6-0, 3-6, 7-6).

Les matches entre Monfils et Fognini ont une saveur particulière depuis qu'ils se sont croisés au deuxième tour de Roland-Garros 2010, un match perdu par le Français en cinq sets (9-7 dans la dernière manche) et deux jours à cause de la nuit après moult rebondissements. Samedi à Umag, même en trois actes, leur rencontre n'en a pas été moins indécise jusqu'au bout. Le fantasque Fognini, tête de série N.3, a d'abord survolé une première manche dans laquelle Monfils n'a pas existé (6-0), ne marquant que dix points sur son service.

Deux balles de match sauvées par Monfils, puis trois par Fognini

Le Français, actuellement 56e mondial, s'est ensuite repris dans le deuxième set (6-3) pour s'offrir un dernier acte décisif, dont il a complètement manqué le début. Mené 5-0, le Parisien s'est peu à peu réveillé jusqu'à sauver deux balles de match à 5-2. L'Italien se laissait aller à l'énervement, brisant deux raquettes et permettant à Monfils de revenir à 5-5 puis de prendre les devants après deux jeux blancs consécutifs.

Monfils s'offrait alors trois balles de match sur le service de l'Italien... sans jamais réussir à les convertir. Le Français a laissé passer sa chance, et Fognini, à nouveau maître de ses nerfs, a pris l'avantage sans forcer dans le jeu décisif (7/3) après près deux heures d'échanges. Le récent vainqueur des tournois de Stuttgart et Hambourg sera opposé à l'Espagnol Tommy Robredo, 28e mondial et tête de série N.5, vainqueur d'Andreas Seppi (6-3, 2-6, 6-4). Le scénario était plus classique.

0
0