Gaël Monfils n'en finit plus de surprendre. Le Français a encore sorti un match plein de maîtrise, plié en trois sets, pour s'offrir un billet pour les quarts de finale de l'US Open pour la deuxième fois de sa carrière, quatre ans après la première. Après Richard Gasquet, c'est Grigor Dimitrov qui en a fait les frais, battu en 2h25 de jeu au terme d'une rencontre explosive. L'ex-protégé de Roger Rasheed, désormais entraîneur de son adversaire du soir, poursuit avec relâchement son parcours américain sans avoir perdu la moindre manche en quatre matches. En sera-t-il de même en quart de finale, face à Roger Federer ? Réponse jeudi soir.
US Open
Finalement, Simon laisse Monfils seul en quarts de finale
02/09/2014 À 22:51
Bien sûr, le récent demi-finaliste de Wimbledon a chèrement vendu sa peau. Acceptant le combat physique imposé par Monfils, le Bulgare a voulu marquer son territoire en frappant aussi fort que son adversaire. Mais à ce petit jeu, c'est le huitième mondial qui a commis les fautes de trop qui ont fait basculer la rencontre. Dimitrov a d'abord payé très cher un mauvais jeu de service à 5-5 dans la première manche en perdant sa mise en jeu, puis le set derrière.

Première victoire sur le court Arthur-Ashe

Mais le tournant du match a eu lieu en toute fin du deuxième acte où il a manqué deux balles de set dans le jeu décisif à 6/4. En donnant les quatre derniers points du tie-break, Grigor a offert le deuxième set au Français et plombé ses chances de revenir dans une partie tout de même équilibrée. Alors que Monfils a eu quelques occasions de sortir du match en s'énervant pour un rien, c'est son adversaire qui, au contraire, a dégoupillé. Sur les points les plus chauds, il est redevenu un joueur friable mentalement que le Parisien a su parfaitement piéger en le laissant faire le jeu... et les erreurs. A l'image de cette double faute sur la première balle de match de Monfils qui a scellé sa première victoire sur le court Arthur-Ashe.
Avec sérieux, et cette fois-ci sans faire de fioritures, Gaël Monfils poursuit ainsi sereinement son chemin dans cet US Open où il jouera son deuxième quart de finale en Grand Chelem de la saison. A Roland-Garros, c'est Andy Murray qui lui avait barré la route après un match en cinq manches qui s'était terminé sur un 6-0 juste avant la tombée de la nuit. Sous le soleil new-yorkais, ou sous les projecteurs en session de nuit, Monfils visera jeudi une deuxième demi-finale dans un Grand Chelem. Et sera au minimum 18e mondial lundi. Sans que cela ne soit usurpé.
US Open
Tsonga avait un rêve, mais Murray a fait sonner le réveil
01/09/2014 À 21:10
US Open
Sur sa lancée, Monfils n’a fait qu’une bouchée de Gasquet
01/09/2014 À 05:24