Rafael Nadal a-t-il douté au moment de jouer la finale de l'US Open 2017 ? Peut-être avant de rentrer sur le court... et encore. Ce n'est pas son genre. Dimanche, sur le Arthur-Ashe, le Majorquin n'a connu aucune contrariété du début à la fin du match, maîtrisé de bout en bout face à un Kevin Anderson novice en finale de Grand Chelem.

15

US Open
Implacable Nadal
10/09/2017 À 22:52

C'est le premier chiffre marquant de cette finale : Nadal n'a perdu que 15 points sur son service, en 72 joués. Soit près de 80% de réussite sur ses mises en jeu. Une statistique qui explique en grande partie le cavalier seul de l'Espagnol. Résultat : Rafa n'a concédé aucune balle de break et, de son côté, en a obtenu 9 pour 4 converties. Kevin Anderson n'est parvenu à atteindre une égalité sur le service adverse qu'une seule fois : dans le dernier jeu du match, après 2h35 d'attente.

84

Autre statistique qui explique la première : 84%. C'est le pourcentage de réussite de Nadal derrière sa première balle ! Sur secondes balles, l'Espagnol a eu 70% de réussite, ce qui est là aussi assez exceptionnel. En face, Anderson n'a pas dépassé les 36%... C'est peu dire que le Sud-Africain a été sans réponse sur la mise en jeu de l'Espagnol.

Peu à l'aise sur ce coup en début de quinzaine, Nadal est progressivement monté en puissance depuis les trois tours précédents. Il accusait près de 70% de réussite en moyenne derrière ses premières sur ses 3 derniers matches. Ce dimanche, il a explosé sa moyenne... comme il l'avait fait en finale de Roland-Garros où il avait accusé 83% de réussite. Et en face, ce n'était pas un joueur de seconde zone, mais Stan Wawrinka.

11

En plus d'être efficace au service, Nadal a été très avare en fautes directes. L'Espagnol n'en a commises que 11. En face, le Sud-Africain en a données 4 fois plus. Là encore, du pain béni pour Nadal a claqué autant de coups gagnants que son adversaire (30/32). Anderson a beaucoup tenté mais a souvent échoué : on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir tenté sa chance.

16

Une dernier chiffre de la finale parfaite de Nadal : ses 100% de réussite au filet (16/16). Une statistique peu commune pour un l'Espagnol qui n'a pas hésité à forcer sa nature en venant terminer les points au filet. Comme pour illustrer cette démonstration, il a même fini le match sur un dernier service-volée. Difficile de le bousculer dans ces conditions.

Roland-Garros
Qui est le plus grand ? "J’aurais tendance à dire que Djokovic est le plus fort de tous"
11/10/2020 À 17:48
Roland-Garros
Nadal, récital pour un record
11/10/2020 À 15:31