Alexander Zverev continue sa très belle série. Auteur d’un match très sérieux face à Sam Querrey, l’Allemand s'est offert un billet pour le second tour en à peine 1h40 de jeu (6-4, 7-5, 6-2). Un match presque parfait qui permet à l’Allemand d’enchaîner sa 12e victoire après les deux tournois remportés aux JO de Tokyo et à Cincinnati. Au deuxième tour, son adversaire se nommera Albert Ramos-Vinolas, tombeur de Lucas Pouille.
Le film du match

Aucun set de perdu, du très bon tennis : Zverev impressionne déjà

US Open
Un an après, Zverev n'est plus le même : "Il est prêt pour gagner un Grand Chelem"
30/08/2021 À 22:21
Un service irréprochable. C’est dans ces simples mots que réside le résumé de cette prestation presque parfaite d’Alexander Zverev. L’Allemand n’aura jamais tremblé sur sa mise en jeu, à vrai dire il n’aura jamais eu de balles de break à sauver. Impérial, Zverev a remporté 90% de ses points après une première balle, une donnée démontrant l’efficacité du finaliste de l’édition 2020 du tournoi. A contrario, l’Allemand aura embêté Querrey sur sa mise en jeu.
S’il a tenu pendant de nombreux jeux lors des deux premiers sets, l’Américain a à chaque fois tremblé avant de céder de manière un peu trop simple, offrant à Zverev l’occasion de le crucifier. Impitoyable, l’Allemand a sévit. Lors de la troisième manche, Zverev n’a pas souhaité tarder. Tueur sur les moindres occasions qu’il avait, il a poussé à la faute à de trop nombreuses reprises un Sam Querrey beaucoup trop irrégulier, notamment en coup droit. L’Américain a donné pas moins de 28 points sur fautes directes. Finalement, c’est bien Zverev qui s’est imposé après un combat d’1h41. Une douzième victoire consécutive qui lui permet d’accéder au second tour pour aller y défier jeudi le vainqueur du match entre Albert Ramos Vinolas et Lucas Pouille.
Suivez l'US Open, la Vuelta et une année de sport en vous abonnant à Eurosport
ATP Santa Ponsa
Premier titre sur gazon : avant Wimbledon, Medvedev se découvre la main verte
26/06/2021 À 15:18
ATP Vienne
Mannarino tombe de haut
23/10/2019 À 12:37