Pierre-Hugues Herbert est un homme heureux. Vainqueur de l'Open d'Australie en double avec Nicolas Mahut en janvier, le Français s'apprête à disputer un autre tournoi du Grand Chelem d'ici quelques semaines. Mais cette fois, il va le faire avec le héros local. Un certain... Andy Murray. De retour sur les courts, l'Écossais vient d'ailleurs de remporter son match en double avec Feliciano Lopez lors du tournoi du Queen's. Le tout face au duo Farah-Cabal (7-6 [5], 6-3).
De son côté, "P2H" a déjà hâte de s'aligner aux côtés de Murray. "Depuis que je suis gamin, je rêve de jouer sur les grands courts, dans des ambiances de dingue", explique-t-il à L'Equipe. " Jouer avec Murray, qui fait son come-back, après une opération de la hanche, c'est énorme (...) Il peut m'apprendre des choses. Qu'il me le demande à moi, pour avoir l'honneur de partager le court avec lui, ça peut être une expérience que je n'oublierai jamais", poursuit-il.
Wimbledon
Les stars privées de maisons individuelles : le All England Club s'adapte aussi à la pandémie
12/03/2021 À 15:00

Et Mahut dans tout ça ?

Mais comment cette idée est-elle née chez les deux hommes ? "Tout a commencé à Madrid, quand Jamie Delgado, l'entraîneur d'Andy, est venu me voir en me disant qu'Andy envisageait de revenir pour le double, mais qu'il ne savait pas à quoi s'attendre. Et qu'il avait pensé à moi, explique Herbert au quotidien. Une fois Roland passé, le coach m'a rappelé pour me demander. Et à ce moment-là, je me suis dit que même si je n'avais pas prévu de jouer le double, il n'y avait pas de stress et que ça serait une expérience inoubliable dans ma carrière. Et donc j'ai dit oui."

Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut

Crédit: Getty Images

Concernant son binôme avec Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert avoue comprendre "l'incompréhension chez pas mal de gens". "Mais quand j'avais pris ma décision (de ne pas jouer le double), c'était une situation totalement différente", assure le Français, ajoutant que jouer avec Murray est simplement "du kif". Lorsqu'il s'aligne avec Mahut, c'est essentiellement "pour gagner". Pour résumer, le natif de Schiltigheim explique avoir tout simplement "saisi" l'opportunité. Difficile de ne pas le comprendre.
Wimbledon
Le All England Club envisage un tournoi à jauge réduite en 2021
04/02/2021 À 14:32
Wimbledon
Trois scénarios envisagés dont le huis clos pour l'édition 2021
16/10/2020 À 10:08