Getty Images

Qualifications : 3 Français encore en course, Brown déjà éliminé

Qualifications : 3 Français encore en course, Brown déjà éliminé

Le 26/06/2019 à 17:15Mis à jour Le 26/06/2019 à 17:22

WIMBLEDON – Les qualifications avancent à Roehampton. Corentin Moutet, Enzo Couacaud et Grégoire Barrère ont remporté leur 2e tour et ne sont donc plus qu’à une marche de jouer le grand tableau au All England Club. À noter l’élimination surprise de l’Allemand Dustin Brown, pourtant toujours dangereux sur gazon et celle du Français Antoine Hoang, qui s'était signalé à Roland-Garros.

Ils sont encore trois Bleus à pouvoir rêver du gazon du All England Club. Mercredi, Corentin Moutet, Enzo Couacaud et Grégoire Barrère ont franchi le cap du 2e tour des qualifications de Wimbledon à Roehampton, s’imposant tous les trois en deux sets secs respectivement contre l’Américain Tim Smyczek (6-1, 6-3), l’Italien Gianluca Mager (6-3, 6-4) et le Brésilien Rogerio Dutra Silva (6-3, 7-6). Pour Antoine Hoang et Quentin Halys, en revanche, l’aventure s’est arrêtée là.

La pilule aura d’ailleurs du mal à passer pour le dernier cité. Halys a ainsi baissé pavillon sur le fil (3-6, 6-2, 13-11) après 2h22 de combat contre l’Américain Bjorn Fratangelo, manquant d’un jeu donc l’occasion de disputer un tie-break décisif à 12-12, l’une des nouvelles règles instaurées par Wimbledon cette année. Au dernier tour, Moutet affrontera l’Australien Andrew Harris (220e joueur mondial), Couacaud défiera le Polonais Kamil Majchrzak (111e) et Barrère retrouvera le Britannique Liam Broady (287e).

Brown se fait surprendre

Ce 2e tour des qualifications a donné lieu à une élimination surprenante. Le fantasque Dustin Brown, qui était tombé de justesse contre Félix Auger-Aliassime en quart de finale à Stuttgart voici deux semaines, a subi la loi du jeune Suédois Mikael Ymer en deux sets (7-6, 6-2) et 1h09 de jeu. L’Allemand, tombeur de Rafael Nadal en 2015, ne coupera donc pas de tête cette année sur le gazon de Wimbledon.

Le tennis peut, enfin, être très cruel parfois et donner lieu à de sacrées pertes de contrôle. Ce fut le cas ce jeudi pour l’Australien Akira Santillan, 238e joueur mondial. Après s’être incliné sur le fil en trois sets (6-7, 6-3, 12-10) et quasiment trois heures d’empoignade face au Belge Ruben Bemelmans, le malheureux est allé briser les cinq raquettes de son sac à l’écart, détruit mentalement par l’issue de la rencontre.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0