C'est une petite révolution annoncée en catimini. Noyée en fin de communiqué publié par l'organisation de Wimbledon sur la redistribution d'une partie de son prize-money 2020, l'information aura pourtant sans doute un impact non négligeable sur la prochaine édition du tournoi. En 2021, les têtes de séries ne seront ainsi attribuées qu'en fonction du classement des joueurs comme dans les trois autres tournois du Grand Chelem. Depuis 2002, le All England Club cultivait sa particularité en utilisant une méthode spécifique de désignation des 32 élus, fondé en partie sur les résultats obtenus sur gazon pendant les semaines précédant le tournoi et la saison antérieure.

Wimbledon
Plus de 11 millions d'euros redistribués : Wimbledon redonne un coup de pouce aux joueurs
10/07/2020 À 12:45

L'an prochain, Rafael Nadal ne pourra donc pas se plaindre du rang qui lui sera attribué, comme il l'avait fait en 2019. Alors numéro 2 mondial, le Majorquin avait hérité de la tête de série numéro 3, Roger Federer le surpassant grâce à ses meilleures performances sur herbe. Un cas de figure loin d'être isolé et qui n'a évidemment pas profité qu'au Suisse. Vu le faible nombre de semaines et de tournois joués de nos jours sur gazon (pourtant la surface traditionnelle du tennis), les organisateurs de Wimbledon avaient mis un point d'honneur à valoriser les résultats obtenus sur le précieux tapis vert ces 20 dernières années.

Les joueurs consultés avant la réforme

Mais la crise liée à la pandémie de coronavirus aura donc tout changé. Après avoir consulté les joueurs, le All England Club a décidé de mettre fin à cette règle exceptionnelle à l'issue d'une longue réflexion, prenant en compte "la qualité de la compétition, du divertissement et des courts modernes sur gazon". Implicitement, l'organisation fait en quelque sorte l'aveu que sa surface, ralentie et désormais moins difficile à apprivoiser, ne justifie plus une valorisation de ses spécialistes en voie de disparition.

Enfin, en ce qui concerne le système de désignation des têtes de série pour le simple dames, dont on connaît moins bien il faut l'avouer les tenants et les aboutissants, la règle ne sera pas modifiée. Une manière comme une autre de préserver un reliquat de particularisme, même si les traditions se perdent peu à peu du côté de Wimbledon.

Wimbledon
Trois scénarios envisagés dont le huis clos pour l'édition 2021
16/10/2020 À 10:01
Wimbledon
"Plus belle finale de l'histoire", "Roger était le meilleur" : Djokovic-Federer, un an après
14/07/2020 À 09:36