Serena Williams se souviendra de son 1000e match sur le circuit WTA. Mais certainement pas de la manière dont elle l'aurait souhaité. Car mercredi, pour sa grande reprise trois mois après sa demi-finale de l'Open d'Australie perdue contre Naomi Osaka, la légende américaine n'a pas renoué avec la victoire.
Pour sa première apparition sur terre battue de la saison, elle s'est heurtée à Nadia Podoroska, 44e mondiale, qui avait déjà créé la sensation l'automne dernier en atteignant les demi-finales de Roland-Garros 2020. L'Argentine l'a emporté en deux sets serrés (7-6, 7-5) et quasiment deux heures de jeu (1h58 précisément).
WTA Rome
Swiatek après son 6-0, 6-0 contre Pliskova : "C'était plutôt drôle, je ne savais même pas le score"
16/05/2021 À 17:22
Rien ne remplace l'enchaînement des matches et le rythme de la compétition au plus haut niveau. Si certains en doutaient encore, l'exemple de cette partie devrait les convaincre. Car toute championne exceptionnelle qu'elle soit, Serena Williams a manqué de repères après trois mois sans croiser le fer avec qui que ce soit sur le circuit. Surtout sur cette terre battue qui n'est pas sa surface de prédilection. Et Nadia Podoroska en a bien profité, montrant aussi que sa demi-finale à Paris il y a quelques mois n'était pas un hasard : elle a le jeu pour faire mal à beaucoup de joueuses sur ocre.

"Tu es une icône de ce sport" : Djokovic félicite Serena pour ses 1000 matches en carrière

Serena s'est accrochée au caractère, en vain

L'Argentine a mené ce match de bout en bout. Dans le premier set, elle a servi pour le premier set à 5-4 sans succès, avant d'obtenir trois balles d'une manche à rien dans le tie-break à 6 points à 3. Au caractère et à la volonté, Serena les a effacées, mais ses imprécisions du jour (plus d'une trentaine de fautes directes et seulement 48 % de premières balles) ont eu raison d'elle. Après avoir cédé 8 points à 6 dans ce jeu décisif, elle s'est retrouvée menée 5-2 dans le second acte. Et malgré une nouvelle remontée à 5-5 et la nervosité de son adversaire, elle a dû baisser pavillon définitivement.
Podoroska, par sa capacité à tenir la balle dans le court, à jouer long, mais aussi à agresser l'Américaine, a bien mérité son succès. Quant à Serena, si elle ne décide pas de changer son programme dans les jours qui viennent, elle abordera Roland-Garros sans la moindre victoire sur terre battue. Non, décidément ce 1000e match ne sera pas un grand souvenir pour elle.
Pour autant, l'ex-numéro un mondiale ne s'inquiète pas outre mesure. "J'ai peut-être besoin de quelques matches de plus (avant Roland-Garros, ndlr), je vais voir avec mon équipe, avec mon entraîneur, et réféchir à ce qu'on pourrait faire, a-t-elle jugé. Je me suis entraînée pendant des mois mais c'est clairement différent sur la terre battue. C'est toujours un peu difficile les deux premiers matches."
WTA Rome
6-0, 6-0 : l'ouragan Swiatek balaie Pliskova et impressionne avant Roland
16/05/2021 À 13:28
WTA Rome
Deux victoires en quelques heures et une finale pour Swiatek, Pliskova en habituée
15/05/2021 À 16:59