Karlstad verbatim

Karlstad verbatim
Par Eurosport

Le 09/02/2011 à 15:10Mis à jour Le 09/02/2011 à 15:19

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le Rallye de Suède, 1ère manche de la saison 2011.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "J’ai un bon feeling avec la voiture. Au fil des essais, j’ai été agréablement surpris par le moteur et par l’équilibre général malgré l’absence de différentiel central. Tout me fait penser que la saison va bien se passer mais la seule comparaison valable est celle du chronomètre. Je ne suis pas du genre à annoncer des choses sans avoir la certitude de m’y tenir. Il faut donc attendre les résultats des premiers rallyes avant de faire la moindre prédiction."

Sébastien Ogier (Citroën WRT) : "C’est une épreuve que je connais peu avec une seule participation en 2009. Je m’attends à une course assez difficile, mais je sais que la saison est longue et que le championnat ne se jouera pas sur la neige. Avec le changement de réglementation ou l’arrivée des nouveaux pneus Michelin, il y a beaucoup de paramètres qui peuvent changer la donne. Peut-être me sentirai-je bien, au point de pouvoir jouer la victoire ? Si ce n’est pas le cas, je saurai faire une course plus sage pour assurer un résultat dans l’optique des championnats."

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "Nous avons hâte de voir les premiers temps pour savoir si l’équipe a bien travaillé. Néanmoins, le Rallye de Suède n’est pas très représentatif des difficultés rencontrées tout au long de la saison. Nos équipages connaissent les objectifs de la marque et nous savons qu’ils sont conscients des enjeux. Je leur fais entière confiance pour mener à bien cette nouvelle campagne."

Petter Solberg (Citroën Solberg) : "Je suis fin prêt pour débuter ce rallye. Je me sens très bien au volant de ma nouvelle Citroën DS3 WRC et ce, depuis le début. Je vais me battre pour le podium ce week-end. Je suis impressionné par la voiture. C'est un chef d'oeuvre avec de nombreux détails. Elle est géniale, même à l'intérieur. Elle est facile à piloter et possède un bon équilibre. J'ai hâte de débuter à son volant."

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "Nous avons une nouvelle voiture, un nouveau règlement et je suis vraiment très impatient d’entamer le championnat. La première phase de nos essais a d’abord consisté à découvrir et à assimiler le comportement de la voiture et de voir comment elle réagissait aux réglages. Dans un deuxième temps, j’ai pu aller beaucoup plus loin et affiner sa mise au point. Je suis déjà très satisfait du niveau de développement atteint. Sur le plan du pilotage, cette nouvelle génération de WRC est plus exigeante que la précédente. Cela nous impose un plus grand challenge tout en nous apportant aussi beaucoup de plaisir..."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) : "La Suède est un terrain parfait pour débuter. J’ai accompli cinq jours d’essais sur place en me concentrant sur les réglages. Le dernier jour, j’ai eu le sentiment d’avoir bien fait le tour des différentes solutions et de savoir quel set-up il me fallait pour la course. La Fiesta RS WRC possède une bonne tenue de route sur la neige et son équilibre est remarquable. La voiture est plus courte avec un poids recentré et elle est très réactive. La boîte de vitesses à six rapports représente un gros changement et j’ai beaucoup travaillé pour adapter l’étagement des vitesses. Je suis confiant quant à notre compétitivité sur l’ensemble de la saison. Se battre pour le titre pilotes serait un rêve mais le titre constructeurs sera notre priorité. Je suis détendu. Je ne ressens pas la même pression qu’au début de la saison 2010. Mais je sais que la tension va inévitablement monter quand nous allons entamer les reconnaissances du Rallye de Suède."

0
0