Getty Images

Déçu de son dimanche, Sébastien Loeb (Hyundai MST) cherche à comprendre

Déçu de son dimanche, Loeb cherche à comprendre

Le 27/01/2019 à 17:36Mis à jour Le 27/01/2019 à 18:02

RALLYE MONTE-CARLO - Sébastien Loeb (Hyundai MST) encaisse mal sa quatrième place, à treize secondes du podium. S'il "a pris du plaisir", le septuple lauréat de l'épreuve n'a pas traduit en chronos les sensations qu'il avait dans sa i20. Et il ne se l'explique pas.

Même missionné pour rapporter des points au championnat du monde des constructeurs, qui permettent aujourd'hui à Hyundai de trôner en tête du Mondial, il ne serait pas privé de se mêler à la lutte pour la victoire. Mais voilà, il a rapidement été mis hors-jeu par des choix de pneus mal ciblés, et il garde en travers de la gorge sa quatrième place, à 2'28"2 du vainqueur, Sébastien Ogier (Citroën WRT). A 13 secondes de l'Estonien Ott Tänak (Toyota WRT).

"Ça n'était pas un rallye facile, ça n'était pas non plus simple dans les conditions dans lesquelles on débutait la saison", a souligné le recordman des victoires au Monte-Carlo, qui avait testé sa 120 seulement une journée et demi.

"On a fait des bonnes spéciales, d'autres dont je suis un peu moins satisfait", a-t-il ajouté. "Je ne suis pas super content de la performance d'aujourd'hui parce que je pense avoir plutôt bien roulé et ça ne fait pas tout à fait les temps que je voudrais donc il va falloir analyser, comprendre et progresser. (...) Mais on a pris du plaisir au volant."

Encore en phase d'adaptation dans sa nouvelle équipe, il va enchaîner sur le Rallye de Suède, sans un décor blanc radicalement différent, ce qui promet du travail en vue de cette épreuve où il ne s'est imposé qu'une fois, en 2004.

"Ça ne veut rien dire du tout pour la Suède parce que c'est complètement différent. Je ne sais pas ce qu'on peut espérer. Je vais déjà aller faire une séance d'essais en Suède pour la première fois depuis 2012 ou 2013. Mais c'est sympa car ce sont des sensations vraiment géniales de rouler sur la glace quand les conditions sont bonnes. J'espère que ça va bien se passer", a-t-il conclu.