Mardi, le coronavirus a frappé fort sur le Tour d'Italie. Positifs au Covid-19, Steven Kruijswijk et le sprinteur de la Sunweb Michael Matthews ont été placés à l'isolement. La Jumbo-Visma, comme la Mitchelton-Scott après quatre contaminations au sein de son staff, s'est retirée du Giro. A l'arrivée de la 10e étape ce mardi, Joao Almeida, leader du Tour d'Italie, a évoqué ce contexte très particulier.

"C'est une situation avec laquelle nous devons vivre, a déclaré Almeida. Il y a un peu de peur, je dois l'admettre, mais au sein de l'équipe, nous prenons toutes les mesures. L'organisation fait tout pour que nous courions en toute sécurité. Je ne voudrais pas que le Giro soit arrêté. Mon plus grand désir est d'arriver à Milan, de ne pas avoir une course écourtée. Personnellement j'essaierai de me battre chaque jour avec toute mon équipe pour garder le maillot de leader. Nous le défendrons jusqu'au bout et nous espérons que la pandémie nous permettra de continuer".

Tour d’Italie
Changement de parcours : pas de passage du Giro en France samedi
IL Y A 20 MINUTES

A douze journées de la fin, Joao Almeida devance Wilco Kelderman (2e à 34'') et Pello Bilbao (3e à 43'') en tête du classement général. Les Italiens Domenico Pozzovivo (4e, à 57") et Vincenzo Nibali (5e à 1'01") sont également menaçants pour le jeune coureur de la Deceuninck-Quick Step (22 ans), novice en Grand Tour. En revanche, Jakob Fuglsang a perdu gros lors de la 9e étape, sur incident mécanique. Le Danois (11e) pointe maintenant à 2'20" du maillot rose.

Cavagna : "Le titre mondial de Julian ? J'ai pleuré devant ma télé"

Tour d’Italie
O'Connor s'offre une victoire de prestige, aucun changement au général
IL Y A 2 HEURES
Tour d’Italie
Tratnik au forceps, Almeida opportuniste
HIER À 14:42