"L’objectif est toujours de gagner les compétitions auxquelles nous participons". La ritournelle désormais habituelle de Mauricio Pochettino avant chaque rencontre du PSG, et plus généralement de bon nombre d'acteurs du football moderne qui affirment vouloir "gagner tous les matches" n'est plus seulement une tautologie, c'est aussi une manière d'esquiver une réalité bien différente. Car on en est venus à comprendre, avec le PSG de l'Argentin, que la volonté de gagner n'était pas toujours présente, ou du moins pas toujours avec la même intensité qu'au Camp Nou ou qu'à Munich. Ce mercredi, pour ne pas sombrer, il faudra pourtant tout mettre contre Montpellier en demi-finale de Coupe de France (21h, à suivre sur Eurosport 2). Et absolument s'imposer.
Dans un premier temps, pour éradiquer cette spirale négative qui s'est déposée sur le club parisien en quelques jours. Avec une seule victoire sur les quatre derniers matches, les Parisiens ne vont pas au mieux, et c'est peu de le dire ! Après leur élimination douloureuse en Ligue des champions contre Manchester City (1-2, 0-2) et leur match nul de dimanche dernier à Rennes (1-1) laissant Lille s'échapper en Ligue 1, une qualification en finale de la Coupe de France serait un bon moyen d'évacuer ces deux impairs consécutifs, en très peu de temps.
Ligue 1
Le PSG est prévenu, Manchester United réclame au moins 75 millions pour Pogba
IL Y A 7 HEURES

Mauricio Pochettino et Marco Verratti contestent une décision de Bjorn Kuipers lors de la demie retour entre Man City et le PSG en Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Saison ratée à ne pas transformer en saison blanche

Car attention, le PSG a bien plus à perdre qu'à gagner avec cette demi-finale. Comme l'a confirmé Mauricio Pochettino en conférence de presse, la déception sera présente dans les têtes parisiennes, peu importe l'issue de la saison : "La Ligue des champions était un objectif important. Même si nous gagnons la Ligue 1 et la Coupe, il y aurait la déception de ne pas avoir gagné la Champions League". Dès lors, il est primordial d'accéder à la finale pour ne pas transformer la saison déjà ratée, en saison blanche.

Latéraux, Verratti, Neymar : Qu'est-ce que le PSG doit changer pour progresser ?

Certes, la course au titre n'est pas finie. Mais avec trois points de retard à deux journées de la fin, les Parisiens doivent prier pour un faux-pas de leur rival nordiste pour espérer conserver leur titre national. Quoi qu'il arrive, la saison ne sera pas non plus totalement vierge, grâce à la victoire obtenue en janvier lors du Trophée des champions contre l'OM. Mais le PSG, ogre affirmé qui souhaite tout gagner et qui sort de deux saisons dans le dernier carré de la C1, ne peut pas se contenter d'une simple victoire en Coupe, et encore moins du seul Trophée des champions, qui frôle l'anecdotique. La saison sera probablement ratée à l'arrivée, aux Parisiens de faire en sorte qu'elle ne soit pas catastrophique.
Il s'agit aussi pour Neymar et consorts de garder la tradition du PSG en Coupe. Six fois finaliste sur les six dernières éditions de la Coupe de France, et vainqueur à cinq reprises, le club parisien a une série à poursuivre avec la "Vieille Dame". Une élimination ferait donc d'autant plus tâche que la compétition est désormais la seule perspective de victoire en coupe nationale, puisque la Coupe de la Ligue n'existe plus. Les Parisiens n'ont donc pas le choix, et Pochettino semble l'avoir bien compris : "On devra aborder ce match d’une manière différente et montrer dès la première minute que l’on veut se qualifier pour la finale."

Deux forfaits majeurs, mais un retour à point nommé

Rien ne sera pourtant facile pour le PSG, face à des Héraultais qui peuvent offrir un titre à leur entraîneur Michel der Zakarian, pour sa dernière saison après quatre ans de bons et loyaux services, dans la compétition du premier titre de l'histoire du club en 1990, sous la présidence de Louis Nicollin à l'époque. Pour cette opposition, le technicien parisien devra faire sans deux de ses hommes forts : Presnel Kimpembe, suspendu après son carton rouge obtenu contre Rennes dimanche, et Marco Verratti, blessé et d'ores et déjà forfait pour la fin de saison. Toutefois, Kylian Mbappé sera bien là, et c'est un moindre mal pour Pochettino : "Comme tout retour de blessure, il faut faire attention, mais il s'est bien entraîné ces derniers jours. Il est en condition".

Kylian Mbappé (PSG) est deuxième meilleur buteur de la Coupe de France 2021, derrière le Montpelliérain Gaëtan Laborde

Crédit: Getty Images

L'entraîneur argentin a d'ailleurs déjà la tête tournée vers le moyen terme, et pas seulement la Coupe de France. "Ce serait bien de gagner ces compétitions pour commencer une nouvelle saison avec une nouvelle stratégie, un nouveau plan et un nouveau projet", a déclaré l'ancien de Tottenham. Mais avant ce fameux "nouveau projet", il faudra d'abord gagner en terre pailladine, et éviter à tout prix la catastrophe d'une saison sans trophée, cinq mois après son arrivée sur le banc parisien. Il y a une semaine, son PSG pouvait encore tout gagner. Désormais, il peut surtout tout perdre.

Le PSG est-il impossible à coacher ?

Ligue 1
Zlatan voulait revenir : Ibrahimovic a approché le PSG pour un incroyable come-back
IL Y A 12 HEURES
Ligue 2
Auxerre bat Grenoble et rejoint la tête du classement
HIER À 21:07