Et le bouchon a fini par sauter. Il lui a fallu beaucoup de cran et une grosse confiance en lui. Quand il s'empare du ballon à la 45e minute, sans doute pense-t-il à tout cela. Cette première période complètement ratée, l'attente immense qu'a suscitée son retour, son mutisme depuis quatre matches et, bien sûr, ce penalty raté contre le pays de Galles quelques jours plus tôt. Alors oui, il fallait beaucoup de cran pour prendre ce ballon, défier Rui Patricio, et marquer car son retour virait au fiasco. Karim Benzema avait enfin marqué en Bleu, cinq ans et demi après. Et le bouchon a sauté.
Euro 2020
L'antisèche : Les Bleus savent où ils vont mais on ne sait pas encore qui ils sont
23/06/2021 À 21:44
"Il y avait une pression autour de moi, c'est normal", a-t-il reconnu au micro de TF1. Il faut toujours avoir un but dans la vie. Ça fait plaisir et le plus important, c'est qu'on s'est qualifié !" Avait-il fini par douter malgré son palmarès, son statut et son expérience ? "Ce ne sont pas des doutes, je sens une telle attente de tout le pays, c'est normal après cinq, six ans d'attente, j'ai réussi à marquer, je vais savourer avec tout le monde." Un but qui l'a complètement décomplexé, libéré.
Il n'a pas perdu confiance, ni la mienne d'ailleurs
Dans un match dingue, haché par les fautes, les blessures et les imprécisions, il s'est même offert un doublé après un appel tranchant dans le dos de la défense et une sublime frappe croisée. Poteau rentrant, but, libération totale et communion avec la très nombreuse délégation française du Ferenc-Puskas : "C'est ce qui nous faut pour aller au bout (communier avec le public, ndlr), ça m'a fait chaud au cœur, j'espère qu'il y en aura d'autres." Dans cette période de doute, Benzema a pu compter sur l'ensemble de ses coéquipiers, qui n'ont cessé de le défendre devant les micros, et Didier Deschamps.

La Pogba-dépendance et le néant offensif des Bleus

En froid pendant des années, les deux hommes ont trouvé un intérêt commun en ce mois de juin. Et le sélectionneur n'a jamais lâché son buteur jusqu'à l'aligner une troisième fois consécutive ce mercredi. "Ça fait plaisir, oui, a réagi DD au micro de TF1. A lui bien sûr, il était en recherche de ça, il n'a pas perdu confiance, ni la mienne d'ailleurs. Et tant mieux qu'il ait été au rendez-vous ce soir".
Benzema jouait très gros ce soir. Didier Deschamps aussi. Une nouvelle contre-performance de son attaquant l'aurait placé dans une situation très inconfortable. Désormais, les planètes se sont alignées. Et même si la relation avec Antoine Griezmann et Kylian Mbappé reste poussive, au moins, Benzema a répondu présent. Il aurait pu devenir un problème pour cette équipe de France. Ce mercredi à Budapest, il en fut la solution.

Relation nulle avec Mbappé et Benzema : Faut-il être inquiet pour Griezmann ?

Euro 2020
Ouverture de Pogba, finition pleine de sang froid : le but du doublé de Benzema
23/06/2021 À 20:28
Euro 2020
La FA ouvre une enquête indépendante après les débordements à Wembley
19/07/2021 À 13:44