L'incident semble minime mais est peut-être révélateur des affinités qu'ont, ou que n'ont pas, certains joueurs de l'équipe de France entre eux. Mardi, c'était une soirée presque parfaite pour les Bleus, avec une victoire 3-0 face à la Bulgarie devant 5 000 supporters au Stade de France. Auteur d'un doublé après avoir remplacé Karim Benzema, sorti sur blessure, Olivier Giroud s'est présenté au micro de l'Equipe après la rencontre. Et l'attaquant de Chelsea a semblé un petit peu agacé par la physionomie de la rencontre, malgré la victoire : "Des fois on fait des courses mais les ballons n'arrivent pas (...) Vous dites qu'on ne m'a pas beaucoup vu au début mais peut-être qu'on aurait pu mieux se trouver (...) Pour le coup, avec deux bons ballons de Ben (Pavard) et de Wissam (Ben Yedder), j'ai pu bien finir, mais on aurait pu marquer plus de buts si on avait été efficaces."

Giroud peut-il encore passer devant Benzema ?

Euro 2020
Le groupe D, ou le délicat "calcul" de l'après
IL Y A 30 MINUTES
Olivier Giroud n'a pas cité de nom, mais un joueur s'est bel et bien senti visé par ces déclarations : Kylian Mbappé. L'attaquant du PSG a montré beaucoup plus de complicité avec Karim Benzema qu'avec Olivier Giroud, lors des deux matches de préparation des Bleus. Et, selon L'Equipe, le natif de Bondy n'aurait pas apprécié les mots de son coéquipier après France - Bulgarie. Le journal rapporte même que Kylian Mbappé souhaitait être présent en conférence de presse jeudi, afin de lui répondre. Une demande rejetée par Didier Deschamps, qui lui aurait demandé de se concentrer sur le premier match de l'équipe de France à l'Euro, face à l'Allemagne.
Euro 2020
Faut-il déboulonner Pavard ?
IL Y A 8 HEURES
Euro 2020
Le Danemark, plus vivant que jamais
IL Y A 8 HEURES