Il a brandi la Coupe du Roi comme si c'était son premier trophée. Lui, Lionel Messi, l'homme qui a remporté six Ballons d'Or et désormais 35 titres avec le FC Barcelone. Il a inondé le l'Estadio de La Cartuja de son éclatant sourire. Ce sourire qu'il n'avait jamais arboré en début de saison, quand l'Argentin digérait péniblement son départ avorté du Barça l'été dernier. Cette époque paraît bien loin désormais. La Pulga a retrouvé la foi. Et redonné l'espoir à cette cité catalane qui ne jure que par lui depuis tant d'années.
Elle a retrouvé son Messi, auteur d'un doublé dans ce match face à l'Athletic Bilbao (4-0), dont un but génial au terme d'une action d'anthologie. C'était la confirmation de son retour au premier plan. Il était déjà perceptible depuis quelques temps. Les statistiques de l'Argentin vont dans ce sens. Avec 7 buts en 14 matches sur la première moitié de la saison, il était très loin de ses standards. Avec 16 buts en 14 matches en 2021, l'Argentin est redevenu cette individualité dominante qui écrase tout sur son passage.
Liga
Le Barça intensifie les négociations avec Depay
21/04/2021 À 08:21

Le Barça retrouve son guide

Le Barça peut déjà s'en réjouir. Quand Messi est à ce niveau-là, il n'y a plus rien d'impossible pour la formation de Ronald Koeman. L'Argentin a toujours cette faculté à tirer toute une équipe dans son sillage. "Encore une fois aujourd'hui, il a prouvé qu'il était le meilleur joueur du monde, se réjouissait l'entraîneur barcelonais après la victoire en Coupe du Roi. Il a été extrêmement précis, il a mené l'équipe de la meilleure des façons. Mais on doit aussi parler des autres joueurs, qui ont travaillé pour trouver Leo entre les lignes, pour qu'il brille. Aujourd'hui, l'équipe a été fantastique."
Messi n'a peut-être pas fini de guider les siens vers les sommets. Tout Barcelone attend que l'euphorie de ce sacre en Coupe du Roi rejaillisse sur la course au titre. Les Catalans sont en embuscade, virtuellement sur les talons de l'Atlético de Madrid avec un match de plus à disputer que le leader au classement. "Remporter cette Coupe et être en course pour le titre en Liga, c'est important pour nous. Il reste de nombreuses journées et nous aurons notre mot à dire", a prévenu Messi après la victoire face à Bilbao.

Laporta, ça change tout

Le rendez-vous avec la formation de Diego Simeone le 8 mai au Camp Nou est déjà coché dans le calendrier depuis longtemps. Une victoire face aux Colchoneros pourrait éventuellement lancer définitivement le Barça vers le 27e sacre de champion d'Espagne de son histoire. Et le 11e pour son maître à jouer argentin. C'est évidemment l'objectif de sa fin de saison. Mais la vraie question, c'est de savoir s'il s'agira du dernier objectif de Messi sous ce maillot barcelonais qu'il porte depuis toujours.

Lionel Messi et Joan Laporta (FC Barcelone)

Crédit: Getty Images

A ce stade, son avenir est toujours incertain. Le numéro 10 du Barça n'a pas encore prolongé un contrat qui expire en juin prochain. Son départ cet été semblait longtemps scellé. Beaucoup moins depuis que Joan Laporta a succédé à Josep Maria Bartomeu à la présidence du club catalan. C'était l'une des conditions essentielles pour que Barcelone se donne une chance de conserver son joyau, tant Messi ne s'entendait pas avec l'ancienne direction. Ce changement était indispensable pour que l'Argentin retrouve la foi en son club.

Des signes positifs pour l'avenir

Pour qu'il décide d'y sceller définitivement son avenir, il reste encore un pas à franchir. Il y a eu quelques signes positifs dans cette optique. "C'est un sentiment spécial d'être le capitaine du club de toute une vie et de soulever le trophée de la Coupe du Roi", déclarait Messi samedi dernier, comme pour rappeler son attachement à l'institution blaugrana. Surtout, les rumeurs incessantes d'un éventuel départ, notamment vers le PSG, se font beaucoup moins insistantes depuis quelques semaines. Celles de sa prolongation de contrat, au contraire, sont de plus en plus fréquentes.
La presse catalane annonçait ainsi cette semaine la présence de Jorge Messi, le père et agent de Leo, à Barcelone. Pour des opérations diverses, mais aussi pour s'occuper de l'avenir de la Pulga. Entre les projets sportifs du Barça et des clubs intéressés par la star barcelonaise et les exigences salariales de l'Argentin, les négociations promettent d'être longues et serrées. L'incertitude autour du projet de la Super Ligue, dont Barcelone est l'un des rares membres fondateurs à ne pas s'être encore retiré, ne risque pas d'accélérer le processus. Il pourrait prendre du temps. Mais en attendant, le sourire retrouvé de Messi a ramené l'espoir chez les fans catalans de garder leur étoile. C'est déjà beaucoup.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

Liga
Le Beitar Jérusalem annule amical contre le Barça, des "motifs politiques" avancés
15/07/2021 À 18:19
Liga
Junior Firpo passe du Barça au Leeds de Bielsa
06/07/2021 À 12:51