La fin de cycle semble se confirmer chez les Merengue. Alors que la rumeur faisait dernièrement de Raul un possible successeur à Zinédine Zidane sur le banc du Real, ce moment pourrait arriver très prochainement. Selon plusieurs médias espagnols, Marca, Goal et Onda Cero en tête, le technicien français va bien quitter la Casa Blanca au terme de cette saison. A deux journées de la fin, et alors que les Madrilènes se battent avec leur voisin de l'Atlético - et dans une moindre mesure avec le Barça - pour décrocher le titre de Liga, l'annonce sonne comme un coup de tonnerre déjà prévu.
Liga
5 ans et 50% de ristourne : Messi devrait bien prolonger au Barça
14/07/2021 À 13:09
Selon la Onda Cero et le journaliste Fernando Burgos, Zidane a fait savoir à son effectif qu'il ne prolongerait pas cette deuxième aventure de coach du Real Madrid juste avant le choc face au Séville FC dimanche dernier (2-2). Une information confirmée en fin de soirée par le quotidien madrilène Marca. Selon le média espagnol, Zidane a annoncé la nouvelle à ses joueurs il y a huit jours, le samedi 8 mai, quelques jours après l'élimination en demi-finale de Ligue des champions face à Chelsea.

"Il doit y avoir une révolution au Real et Zidane n'y échappera pas"

Raul et Allegri cités comme favoris

Du côté de la très bien informée Cadena SER, le discours a été plus prudent. Le journaliste Javi Herraez a expliqué dans l'émission El Larguero, la plus écoutée d'Espagne, que Zidane n'a encore rien dit concernant son avenir et que le club attend toujours sa décision finale. La SER avance les noms de Raul Gonzalez Blanco, l'actuel entraîneur du Castilla, et Massimiliano Allegri, comme grands favoris à la succession de ZZ, si celui venait à confirmer son départ.
Si la saison n'est pas encore terminée, le Real ne pourra la sauver qu'en décrochant un nouveau titre de champion d'Espagne. Eliminé en demi-finale de la Ligue des champions par Chelsea, devancé par l'Atlético dans le sprint final, le club de Florentino Perez se dirige vers un nouvel exercice frustrant, entaché qui plus est par le coup d'envoi avorté de la Super Ligue.

D'une équipe incapable de se renouveler à la Vieille Dame ?

Il viendrait conclure un deuxième passage sur le banc madrilène moins faste pour l'ancien international français. S'il a tout de même redressé la barre et rapporté une nouvelle Liga au Real la saison passée, ses déceptions européennes après son fantastique triplé en C1 (2016-2017-2018) et l'usure d'un groupe trop peu renouvelé ces derniers mois auront eu raison de "ZZ", pourtant sous contrat jusqu'en 2022.
"Je ne sais pas ce qu'il va se passer, a répété samedi un Zidane encore énigmatique. Je suis ici, ça oui. On joue demain (dimanche 18h30 à Bilbao NDLR), puis il restera un dernier match. Pour le reste, j'ignore ce qu'il va se passer. C'est le Real Madrid. Ma grande force, c'est de me concentrer sur le moment présent. Cela a toujours été comme ça. Je ne regarde pas le passé, ni le futur. Le présent, à fond."
Le nom du champion du monde 1998 revient avec insistance du côté de son autre grand club, la Juventus de Turin, où il prendrait la suite d'Andrea Pirlo avec un défi similaire devant lui : redonner ses lettres de noblesse à un grand d'Europe en quête d'un nouveau souffle. Ce départ pourrait avoir un effet domino dans la capitale espagnole, où plusieurs cadres pourraient également s'en aller comme Sergio Ramos. Reste à espérer une fin en apothéose, synonyme d'interdiction de défaite lors des deux dernières journées du championnat.

Laporta doit-il virer Koeman ? "Son Barça est moins dominant mais tellement plus vivant"

Liga
Un échange Griezmann - Saul pour mieux prolonger Messi, le plan du Barça
14/07/2021 À 10:30
Liga
Du podium du Ballon d'Or à laissé-pour-compte au Barça : Comment Griezmann en est-il arrivé là ?
09/07/2021 À 17:17