Angers - Lille : dix ans après, Moulin s’en va

Ne cherchez pas, personne n’a eu sa longévité. Ce dimanche, Stéphane Moulin va vivre son 415e et dernier match sur le banc d’Angers, pour une finale déguisée où il a promis de "rendre la tâche difficile à Lille et de gagner". Un état d’esprit accrocheur qui aura caractérisé son SCO pendant plus de dix ans. Mais, dimanche, c’est la fin. Nommé en juin 2011, il est encore l’entraîneur en poste à la plus grande longévité dans le Top 5 européen. Clin d’œil du destin, il affrontera Christophe Galtier, qui est l’entraîneur qu’il a le plus croisé durant sa décennie angevine. Si tout va bien, un nouveau départ l’attend à Caen. Pour une nouvelle décennie pleine d’humilité et de travail ?

"Lille serait le champion le plus improbable depuis 25 ans"

Transferts
Les 5 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
IL Y A UNE HEURE

OL - Nice : La dernière de Depay

C’est une dernière soirée qu’il aurait mérité de terminer devant un stade acquis à sa cause. Dimanche, Memphis Depay disputera ses dernières minutes sous le maillot lyonnais, quatre ans et demi après son arrivée en forme de virage XXL pour l’OL. Sur la période, seul Kylian Mbappé (132) aura été plus impliqué que lui en L1 dans les buts de son équipe (63 buts, 42 passes). Memphis, l’homme aux coups d’éclat, part par la grande porte après une dernière saison où il aura incarné des espoirs depuis longtemps disparus dans le Rhône. Vendredi, dans L’Equipe, il rappelait les conditions de son arrivée depuis Manchester United. "Là-bas, j'avais perdu ma joie, et mon football. Ici, je les ai retrouvés", expliquait-il notamment. Avant d’affirmer que l’émotion passera cependant au deuxième plan puisque, sportivement, l’OL doit encore aller chercher son ticket pour la C1. Difficile de faire sortie plus aboutie pour Depay si tel était le cas.

Brest - PSG : Mbappé pour imiter Papin

L’histoire ne dit pas encore si ce déplacement à Brest sera le dernier match de Kylian Mbappé au PSG. Mais il pourrait permettre au Parisien de marquer un peu plus son passage en L1. Outre le titre, le Français court derrière la couronne de meilleur buteur de la saison. Avec 26 buts au compteur, soit six de plus que le duo Ben Yedder - Depay, le prodige de Bondy devrait conserver sa couronne pour la troisième saison de rang. Une performance inédite depuis Jean-Pierre Papin et ses cinq titres consécutifs (entre 1987/88 et 1991/92). Ça vous place un bonhomme.

Qui mérite d’être sacré meilleur joueur de L1 ?

Monaco - Lens : Meilleur promu d’Europe sans qualification européenne ?

Bluffants Lensois ! Dans le Top 5 européen, un seul autre promu a connu autant de réussite comptable que les hommes de Franck Haise : le Leeds de Marcelo Bielsa (56 points, comme Lens). Mais si les Peacocks devraient manquer à l’appel de l’Europe, les Sang et Or peuvent encore y croire. Pour atteindre la Ligue Europa, il faudra battre Monaco, et que l’OM perde à Metz, en rattrapant la différence de buts. Plus rationnellement, pour accrocher le ticket en Ligue Europa Conférence, il faudra faire au moins aussi bien que Rennes à Nîmes. "La Coupe d’Europe, ça reste entre nos mains, mais il faut gagner", a synthétisé Simon Banza. 14 ans après, le stade Bollaert en rêve déjà.

Gaël Kakuta (Lens) contre - Dijon en Ligue 1 le 21 février 2021

Crédit: Getty Images

Saint-Etienne - Dijon : 100% pour Ecuele Manga ?

On aurait pu vous parler du guerrier Mathieu Debuchy qui va quitter le Forez après avoir sauvé les Verts à maintes reprises. Mais une statistique a attiré notre regard : seuls trois joueurs ont disputé l’intégralité des 37 journées Ligue 1 disputées jusqu’ici. Aux côtés de Mike Maignan et Benoît Costil, Bruno Ecuele-Manga peut réussir le 38/38 ce dimanche, seul joueur de champ à réaliser cette performance. Maigre consolation à côté de la saison cauchemardesque vécue par les Dijonnais par ailleurs…

Nantes - Montpellier : Kombouaré pour valider… son meilleur bilan statistique ?

Il fallait y croire dur comme fer mais le miracle nantais semble bel et bien se réaliser. Vainqueur de ses 4 derniers matches, Nantes peut encore espérer ne pas terminer barragiste s’il bat Montpellier. Un soulagement pour les Canaris qui pourrait s’accompagner d’une satisfaction personnelle pour Antoine Kombouaré. Avant la dernière journée, il présente ainsi son meilleur bilan statistique en club de sa carrière (1,62 pt/match) devant son total en tant que coach du PSG dans l’élite (1,55). Mais, surtout, le Kanak effacerait les mauvais souvenirs récents, à Toulouse et, dans une moindre mesure, Dijon. D’ailleurs, il a glané autant de points en 13 matches avec les Canaris (21) que lors de ses 2 précédents mandats en L1 réunis (18 points en 20 matches avec Dijon, 3 en 10 rencontres avec Toulouse).

La chaîne de la Ligue : coup de génie ou gros coup de bluff ?

Metz – OM : Pour que Milik rentre un peu plus dans les cœurs marseillais

Son triplé face à Angers (3-2) a fini de convaincre les plus sceptiques : oui, Arkadiusz Milik est de la trempe des grands attaquants. Dans un OM qui cherche encore sa pleine mesure, il a déjà frappé 9 fois en 15 matches. Un ratio qu’il faudra évidemment confirmer sur la longueur mais qui le place en compagnie de très beaux noms. Avec 0,6 but/match, il présente le sixième meilleur bilan dans le domaine derrière des monstres comme Sonny Anderson (0,8), Tony Cascarino (0,67) et, évidemment, Jean-Pierre Papin, le plus impressionnant de tous (0,66 avec 175 buts en 266 matches). La dernière fois qu’on avait vu un attaquant de pointe aussi efficace sur la Canebière ? C’était avec Bafé Gomis (21 buts en 2016-17).

Hwang, le grand remplacé

Monaco a eu son "supersub" Wissam Ben Yedder en 2021, Bordeaux a son "super-subbed" avec Hwang Ui-jo. Pourtant meilleur buteur des Girondins avec 12 buts cette saison, le Coréen a été remplacé à 25 reprises en Ligue 1 cette saison, plus que n'importe quel autre joueur dans le championnat. C'est également un record pour le club sur un même exercice dans l'élite, et si le maintien est presque entériné, il y aura ce classement à aller chercher pour le numéro 18 bordelais. On aura un œil attentif aux changements effectués par Jean-Louis Gasset lors de la rencontre contre Reims ce dimanche...

Hwang Ui-Jo fête son but lors de Bordeaux - Anger en Ligue 1 le 24 janvier 2021

Crédit: Getty Images

Nîmes, sauver l'honneur pour son capitaine

Le Nîmes Olympique est d'ores et déjà relégué en Ligue 2, mais a encore un dernier match à disputer face à Rennes dimanche. Si l'enjeu sportif ne sera pas présent, la raison de se battre est toute trouvée. Cette 38e journée peut être synonyme de 100e match en Ligue 1 pour Renaud Ripart, le capitaine courage des Crocos cette saison. Ayant disputé les 99 premières avec le NO, le polyvalent joueur de 28 ans peut devenir le premier à franchir cette barre des 100 rencontres dans l'élite sous le maillot nîmois depuis Denis Jouanne en 1981. Meilleur buteur et leader incontestable de la formation gardoise, Ripart peut avoir une belle occasion de célébrer ce joli nombre et clôturer du mieux possible cette fin de saison malheureuse, avant de probablement plier bagage à l'intersaison.

Strasbourg-Lorient, l'accord qui arrangerait tout le monde

Les deux entraîneurs ont été très clairs à ce sujet : ils ne feront pas de calcul. Toujours est-il que Strasbourg (15e) et Lorient (17e) sont à égalité de points avec le Stade Brestois (16e) qui accueille le Paris Saint-Germain ce dimanche. Autrement dit, si les partenaires de Kylian Mbappé s'imposent au stade Francis Le Blé, il suffira d'un match nul aux Alsaciens et aux Merlus pour s'assurer le maintien en Ligue 1. Bien sûr, ça serait flirter avec les limites de l'esprit sportif et un accord autour d'un match nul semble inenvisageable. Mais imaginons un instant que le PSG mène 3-0 à la mi-temps de sa rencontre contre le SB29… Il est possible que les deux formations lorientaise et strasbourgeoise soient moins enclines à se livrer par la suite.

Terem Moffi lors du match opposant Lorient à Bordeaux, le 25 avril 2021, en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Mbappé - Neymar, soirée de mésententes
IL Y A 21 HEURES
Ligue des champions
L'accélération de Mbappé, la précision d'Herrera : l'ouverture du score du PSG
15/09/2021 À 19:45