Les dernières prestations de l'Olympique de Marseille en Ligue des champions ne passent pas pour les ex-gloires du club. Après Eric Di Meco, qui n'a pas eu la langue dans sa poche mardi soir au micro de RMC Sport pour critiquer le match des hommes d'André Villas-Boas sur la pelouse de Porto (0-3), Pascal Olmeta a pris le relais jeudi dans un entretien accordé à La Provence. Comme lorsqu'il gardait les buts de l'OM, puis de l'OL, le Corse n'a rien perdu dans l'art des sorties autoritaires.

L’OM, c’est l’Europe, on n’est pas à Guingamp
Ligue des champions
Le foot français plus proche de la ferme que du paradis
05/11/2020 À 08:38

"Je me suis fait chier, j’ai arrêté avant la fin. Ce n’est pas possible ! Voir ces matches me donne mal au ventre. L’OM, c’est l’Europe, on n’est pas à Guingamp, a déclaré dans un premier temps le champion d'Europe 1993. On est pareil avec Meco (ndlr : Eric Di Meco), on aime ce club donc on critique." L'ancien gardien du Gazelec Ajaccio a aussi pointé du doigt l'état de forme de Dimitri Payet, qui a manqué un penalty mardi soir.

"Quand tu es professionnel, ce n’est pas normal de faire 100 kilos, ce n’est pas aimer son club, a-t-il ajouté. Le pire, c’est quand tu vois les minots déçus alors que certains joueurs qui ont perdu 3-0 ont le sourire. Ça me donne envie de mettre des gifles." Pour éviter que la crise ne s'aggrave, les Olympiens sont déjà dans l'obligation de résultats. Et ça commence dès vendredi en championnat à Strasbourg.

"Villas-Boas doit arrêter d'être gentil avec ses joueurs"

Ligue des champions
Joker Braithwaite, zéro de l’OM et disette de Mbappé : les tops et flops
IL Y A 21 HEURES
Ligue des champions
Tuchel, mémoire courte et longue agonie
HIER À 07:08