Pour lui, jamais un début de saison n'avait été aussi beau. Du moins à titre personnel. Depuis la rentrée, mi-août, Karim Benzema a inscrit 9 buts et délivré 8 passes décisives, toutes compétitions confondues. Sur le plan collectif, en revanche, le constat n'est pas tout à fait réjouissant. Parce que le Real, s'il est leader de Liga, a subi une étrange humiliation en Ligue des champions face au Sheriff Tiraspol. Et l'équipe de France, elle, ne s'est toujours pas débarrassée de ses doutes après un Euro raté.
Suivez les meilleurs évènements sportifs sur Eurosport en profitant de nos promotions
Ligue des Nations
Tatouage et promesse : Donnarumma calme le jeu après les sifflets de San Siro
12/10/2021 À 09:24
"KB9" n'a donc pas tout à fait de quoi être épanoui. Car s'il y a bien deux choses que l'attaquant de 34 ans placera toujours avant ses propres statistiques, ce sont les titres et le collectif. "Je suis revenu pour gagner un titre avec l'équipe de France", a-t-il confié dans une longue interview accordée à nos confrères de L'Equipe.
La première occasion depuis son retour a été manquée. Et Benzema n'est pas du genre à se chercher des excuses. "Avec l'équipe qu'on avait, ce n'était pas un bon Euro globalement, a-t-il lâché. La France était vice-championne d'Europe, championne du monde. On avait les joueurs pour faire beaucoup mieux. [...] On aurait dû faire beaucoup mieux."

Mbappé au Real ? "Ce n'est qu'une question de temps"

Notamment en attaque, où le trio qu'il forme avec Kylian Mbappé et Antoine Griezmann n'a pas trouvé la bonne formule. En tout cas, pas encore. "Les critiques font partie du jeu quand il n'y a pas de buts, d'actions, a admis celui qui a remporté quatre Ligue des champions avec le Real. Tout le monde attendait que l'on marque à chaque fois. Mais le foot, ce n'est pas comme ça. On peut avoir les meilleurs joueurs, la meilleure attaque du monde, tout ce que tu veux... Il faut du temps. [...] Chacun de nous a ses qualités. Il faut les accorder. Mais ça doit marcher avec Antoine et Kylian."

Griezmann est-il devenu un joueur comme un autre ?

Le mois dernier, son association avec Griezmann face à la Finlande avait semé de belles promesses. Reste à trouver la même alchimie avec l'attaquant du Paris Saint-Germain - absent lors de ce match -, que Benzema a bien failli retrouver cet été au Real Madrid. "Il jouera un jour pour le Real, a assuré le buteur de 34 ans. Je ne sais pas quand, mais il viendra. Ce n'est qu'une question de temps. Il l'a dit lui-même. Il a envie de voir autre chose."
En attendant, celui qui vient de dépasser Raul au classement des buteurs historiques de la C1 prend toute la place. Et la lumière. Au point d'être un candidat sérieux au Ballon d'Or ? Didier Deschamps estime qu'il mériterait cette récompense. Lui y pense, simplement. "On est obligé d'y penser, a-t-il avoué. Mais ça ne doit pas être une obsession qui te recentre sur toi, sur le fait de se dire qu'il faut absolument briller individuellement et marquer des buts pour soi. Si tu dois le gagner, c'est pour ce que tu es, ce que tu montres sur le terrain, ce que tu fais." Ça tombe bien, lui a pris l'habitude de bien faire les choses.

Benzema va-t-il remporter le Ballon d'Or ? "C'est un candidat crédible mais il ne peut pas gagner"

Ligue des Nations
Courtois attaque l'UEFA et la FIFA : "Ils se soucient juste de remplir leurs poches"
11/10/2021 À 09:57
Ligue des Nations
Comment l’Italie veut pallier le manque d’un n°9 de top niveau
07/10/2021 À 13:09