Cette fois, Lille n'a pas à rougir. Un peu plus d'un an après une double confrontation à sens unique en Ligue des champions face à l'Ajax Amsterdam (3-0, 2-0) et surtout une semaine après son "non-match" (1-2) dixit Christophe Galtier, le LOSC a su montrer un visage plus convaincant. Certes, les Dogues ont rendu les armes devant l'efficacité de l'équipe amstellodamoise. Mais contrairement au match aller, les Nordistes ont montré leur vrai visage. Et peuvent même nourrir des regrets malgré cette nouvelle défaite (2-1).
Agacé après le premier match contre le comportement de certains de ses joueurs qui n'ont pas respecté le plan de jeu et ont perdu leur sang-froid, Christophe Galtier avait ainsi envie de positiver malgré l'élimination si précoce en Europe du leader de la L1. "Mes joueurs ont fait un vrai match européen, ce qu'on n'avait pas fait match aller, félicite le coach lillois sur le site du club. On est finalement éliminé sur des détails. Sur les 10 dernières minutes du match aller, même si notre prestation était très moyenne".
Ligue des champions
Lille, c'est désespérant…
20/10/2021 À 22:11
J'ai apprécié la manière
Fort de son milieu retrouvé, l'ancien coach des Verts s'est délecté de l'investissement de ses joueurs. De leur envie. Ou encore de leur capacité à mettre à mal cette formation de l'Ajax, qui n'a pas pu "développer son jeu", comme l'a reconnu Erik ten Hag, le coach néerlandais. "J'ai apprécié la manière dont mes joueurs ont évolué, le rythme, le jeu, l'intensité qu'ils ont mis dans le match", salue encore Galtier. "On a eu des attaques rapides, des attaques placées, on les a forcés à beaucoup défendre et à beaucoup courir après le ballon".
Amsterdam a vu le vrai Lille. Il n'a manqué finalement qu'un peu de maturité. Devant le but surtout, où la différence d'efficacité a fait pencher la balance. "Sur la double confrontation, on est sanctionné dans les surfaces Ce soir, ils ont eu peu de ballons dans la surface et ont mis deux buts, nous on s'est créé beaucoup de situations et on a marqué qu'un seul but. Il y a de la déception et de la frustration", reconnait Galtier. Entre le match aller et ces petits détails si cruciaux au haut niveau, les regrets sont bien là.

L'arbitrage ? "Je ne peux pas me réfugier derrière ça"

Les Lillois auraient pourtant eu des raisons d'être agacés contre l'arbitrage. Sur l'ouverture du score, une obstruction sur Sven Botman aurait pu être signalée. Idem pour un penalty non sifflé juste avant la mi-temps pour une faute d'Antony sur Renato Sanches, Mais pour Galtier, ce n'est pas la question. "Je ne peux pas me réfugier derrière ça, répond-il. On s'est un peu sabordé la semaine dernière dans les dix dernières minutes en prenant deux buts alors qu'on menait au score. Ces dix dernières minutes coûtent cher quand on voit ce qu'on a été capable de faire aujourd'hui (jeudi)."
Tombé les armes à la main, le LOSC va maintenant pouvoir mettre toutes ses forces sur la scène nationale. Et dans cette lutte qui s'annonce palpitante pour le titre avec Lyon, le PSG bien sûr ou encore Monaco. Reste à savoir ce qui restera de cette expérience en Ligue Europa, qui leur a rappelé toute l'importance des détails et de chaque match. "Il faut tirer les enseignements de cette Ligue Europa, retenir les bonnes choses pour aller jusqu'au bout en L1", annonce Xeka au micro du LOSC.
"La coupe d’Europe sert tout le temps à faire grandir les joueurs, à leur enseigner le haut niveau en termes d’intensité, de tactique, technique, de détermination, complète Galtier. J’ose espérer qu’elle va nous servir sur ce qu’il nous reste en fin de saison. Les joueurs ont appris, on va faire en sorte qu’ils s’appuient sur cette expérience pour être encore plus performants en championnat et en Coupe de France." Voilà qui promet.
Ligue des champions
Lille n’avance pas mais reste en vie
20/10/2021 À 20:51
Ligue des champions
L'Ajax puissance 4 face à Dortmund, Haller buteur
19/10/2021 À 21:00