Jusqu'à la 88e minute, on ne voyait pas comment les Marseillais pouvaient quitter Moscou avec autre chose qu'une victoire. Apparemment, eux non plus. Pour leur premier match de Ligue Europa, les hommes de Jorge Sampaoli ont finalement été accrochés par le Lokomotiv (1-1), ce jeudi soir. L'OM a encaissé un but en toute fin de match, sur l'unique tir cadré adverse en deuxième période, alors qu'il maîtrisait la rencontre et évoluait en supériorité numérique depuis plus de 25 minutes. Bref, les Olympiens n'ont pas gagné un match qu'ils auraient remporté neuf fois sur dix.

Messi - Neymar - Mbappé : Une animation à parfaire, un onze à corriger

Sur le papier, ce point décroché au bout d'un déplacement périlleux n'est pas forcément une mauvaise opération. Au vu du contenu proposé par le club phocéen et du CV de ses deux autres adversaires de la poule E (Galatasaray et Lazio), ce nul est plus que frustrant. "Parfois, on sauve un point et c'est un peu injuste, ce soir on en perd deux", a bien résumé Jorge Sampaoli après la rencontre en conférence de presse. "C'est une énorme déception parce qu'on maîtrise le match de la 1re à la 87e minute, a ajouté Mattéo Guendouzi sur RMC Sport. On prend un but con (sic)."
Ligue 1
Payet devrait être disponible pour jouer contre Troyes dimanche
HIER À 16:23
L'OM va rentrer avec des regrets. Les coéquipiers de Boubacar Kamara se sont créés d'innombrables occasions (19 tirs au total, 6 cadrés) mais n'ont jamais pu enfoncer le clou, même après l'exclusion de Tiknizyan (57e). Un premier coup de frein après une vraie montée en puissance qui avait débouché sur une prestation très complète à Monaco le week-end dernier.
On n'a pas été intelligents
À la RDZ Arena, Marseille est encore monté d'un cran, tant à la récupération qu'à la construction (70% de possession). "L'égalisation n'efface pas notre très bon match, a tout de même souligné Sampaoli. Malgré la fin, je suis heureux d'avoir vu cette équipe avec beaucoup de jeunes essayer de gagner et de marquer. Je suis content de la prestation, même si le résultat paraît injuste. Il ne faut pas oublier le match que l'on a fait."

Plus précoce que Mbappé, Haller et apathie barcelonaise : les tops et flops

Une fois n'est pas coutume, le technicien argentin a paru plus satisfait que ses joueurs. Les Olympiens ont joué leur jeu jusqu'au bout. Et l'ont un peu regretté. "À la 88e, on ne doit pas prendre ce contre, on doit les faire courir", a lâché William Saliba. "On n'a pas été intelligents, a martelé Guendouzi. Il y a un goût d'inachevé. On a eu beaucoup de situations pour marquer trois, quatre ou même cinq buts. C'est le manque d'efficacité et peut-être le manque d'expérience. Mais il va falloir apprendre parce que sinon, on va encore se faire punir plein de fois comme ça."
Marseille plaide l'erreur de jeunesse. La bonne nouvelle ? Jorge Sampaoli a de quoi rectifier le tir. Ce jeudi soir, il n'a même pris aucun risque et laissé sur le banc Dimitri Payet, fraîchement remis d'une gêne à la cuisse. Arkadiusz Milik, lui, a repris l'entraînement collectif en début de semaine et pourrait enfin rejouer, dimanche, face à Rennes. Pour l'efficacité et l'expérience, le buteur polonais pourrait être utile.
Ligue Europa
"Continuer à grandir, sinon le projet ne va pas aboutir" : Marseille, la détresse européenne
25/11/2021 À 22:31
Ligue Europa
Un adieu dans la douleur : Coulé, l'OM est éliminé
25/11/2021 À 19:42