Hernandez dans la balance pour Sané ?

Leroy Sané au Bayern Munich, cela a failli se faire l’été dernier. Une grave blessure au genou droit et dix mois plus tard, les discussions continuent entre Manchester City et le club bavarois. Mais le champion d’Allemagne ne semble plus aussi enclin à casser sa tirelire, des doutes planant autour de la capacité de l’ailier de la Mannschaft à retrouver son meilleur niveau. Comment trouver un accord ? D’après Tz, Lucas Hernandez pourrait être inclus dans le deal.

Premier League
Sancho et Manchester United, chronique d'un transfert raté
09/10/2020 À 01:37

Recruté contre la somme de 80 millions d’euros en 2019, l’international français a peu joué cette saison, notamment en raison d'une blessure à une cheville. Il ne s’est donc pas imposé comme un incontournable… mais le Bayern n’a pas investi autant sur lui pour rien. Le géant allemand compte sur son polyvalent défenseur selon Bild, qui dément la rumeur d'un départ. De plus, Hernandez a encore quatre années de contrat à Munich, tandis que Sané n'en a plus qu'une à Manchester.

  • Notre avis : Sané au Bayern, on y croit… mais pas en impliquant Hernandez dans la transaction. On a plutôt tendance à faire confiance à Bild : l’international français devrait rester en Bavière cet été.

Alex Telles au PSG, ça se précise encore

Pour la presse portugaise, c'est comme si c'était fait. Après A Bola, le Correio de Manhã annonce à son tour un accord entre le FC Porto et le Paris Saint-Germain pour le transfert d'Alex Telles vers le club de la capitale française. Selon le média lusitanien, les deux clubs ont trouvé un terrain d'entente sur la base d'une indemnité de 25 millions d'euros, déjà évoquée par A Bola cette semaine, assortie d'un bonus éventuel de 5 millions d'euros pour atteindre les 30 millions d'euros réclamés par le FC Porto. Alex Telles, 27 ans, sera en fin de contrat en juin 2021 avec les Dragons.

Le Correio de Manhã ajoute que le transfert ne sera pas officialisé avant la fin du championnat portugais, qui doit reprendre la 4 juin après une interruption de trois mois due à la pandémie du Covid-19. D'une part parce que Porto joue sa place en Ligue des champions et souhaite que ses joueurs soient concernés jusqu'au bout dans cette optique. Et d'autre part parce que le PSG attend justement cette fin de saison pour être certain qu'il n'y aura aucun problème avec le latéral brésilien, comme une blessure par exemple.

  • Notre avis : Le transfert de Telles au PSG semble un peu plus en bonne voie chaque jour. A ce stade, ce serait une surprise s'il ne venait pas compenser le départ de Laywin Kurzawa, en fin de contrat à Paris.

Crack ou arnaque : qui est vraiment Alex Telles ?

Coutinho vers un nouveau prêt payant

Nous l’évoquions jeudi dans le Mercato Buzz : le Barça cherche une porte de sortie à Philippe Coutinho. Le club catalan a déboursé 145 millions d’euros pour s’attacher ses services en janvier 2018. Il espère en retirer 80 millions deux ans et demi plus tard, d’après Mundo Deportivo. Malgré un prêt plutôt concluant sportivement au Bayern, le Brésilien n’a plus du tout la même cote, même si son passage remarqué à Liverpool continue d’en faire un joueur séduisant aux yeux de Chelsea, Newcastle et Arsenal notamment.

Ajoutez à cela une crise sanitaire et économique et vous obtenez un transfert difficile à imaginer. Reste alors la possibilité d’un prêt payant avec option d’achat pour le milieu offensif, sous contrat jusqu’en 2023. Cette saison, toujours selon le média catalan, le club bavarois a dépensé 8,5 millions d’euros et a pris en charge le salaire de Coutinho, sans lever l’option d’achat. Nos confrères espagnols précisent que si un système similaire est mis en place pour la saison prochaine, le FC Barcelone demandera 10 millions d’euros.

  • Notre avis : Un prêt payant avec option d’achat en Angleterre tient la corde, tant on voit mal un club investir 80 millions d’euros sur Coutinho cet été. Quant à la destination… les prétendants ne manquent pas en Premier League.

Une pépite et trois indésirables : le deal improbable imaginé par Zidane pour arracher Pogba

Fati, la clef du dossier Pjanic ?

Miralem Pjanic au Barça, ce n’est pas encore fait. Loin de là. Alors que le club catalan et son homologue turinois semblaient à deux doigts d’un accord il y a une semaine, cela se complique depuis. Après ceux d'Arthur et de Nelson Semedo, c’est au tour du nom d'Ansu Fati d’entrer dans la discussion, dans le cadre d’un échange avec le milieu de terrain bosnien et Mattia De Sciglio. C'est du moins ce que révèle Tuttosport.

Fati (17 ans), plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions, est lié au FC Barcelone jusqu’en 2022 (avec une option de deux ans supplémentaires selon Transfermarkt). Son éclosion est l’une des satisfactions de la saison en Catalogne. D’après Mundo Deportivo, le Barça a répondu un non catégorique à l’hypothèse de son transfert. Même le média italien parle d’ailleurs d’un rêve plus encore que d’une piste pour la Vieille Dame.

  • Notre avis : Presses catalane et italienne ne sont pas loin du consensus : un départ d’Ansu Fati serait une immense surprise. On pense que le Barça lui prédit un grand avenir et ne le laissera pas filer.

Sancho partant pour un retour en Angleterre ?

Peu en vue depuis la reprise de la Bundesliga, Jadon Sancho souhaite quitter Dortmund selon le média allemand Spox. Témoin de ce dessein : il n’envisagerait pas de prolonger son contrat avec le Borussia, qui court jusqu’à l’été 2022. Le prometteur milieu offensif anglais de 20 ans, auteur de 14 buts et 16 passes décisives en championnat cette saison, intéresserait notamment Manchester United et Chelsea.

Deux potentielles destinations qui pourraient permettre à Sancho de découvrir la Premier League. Recruté à Manchester City quasiment en catimini en 2017, il n’a encore jamais joué dans l’élite outre-Manche. Mais le BvB ne sera pas vendeur pour moins de 110 millions d’euros d’après Goal, ce qui rend difficilement envisageable un transfert dès le prochain mercato, tant la crise sanitaire se reflète, entre autres, sur les finances des clubs.

  • Notre avis : Le Borussia Dortmund a du mal à se dépêtrer de l’image de tremplin. Un départ de Jadon Sancho est ainsi probable… mais plus à moyen qu’à court terme. La conjoncture et son contrat plaident pour un transfert à l’été 2021 plutôt qu'à l'été 2020.

Jadon Sancho (BVB)

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
Temps de jeu et casse-tête avec les clubs : bienvenue dans le quotidien de Deschamps
07/09/2020 À 23:01
Transferts
Pjanic au Barça : tout pour s'intégrer, mais rien de nouveau à apporter
29/06/2020 À 17:49