Le communiqué du Barça est-il un coup de pression sur LaLiga ?

Cela y ressemble furieusement. Le FC Barcelone n'évoque à aucun moment un échec de son institution pour expliquer celui des négociations avec Lionel Messi. Il s'en prend directement à LaLiga, la Ligue espagnole, dans son communiqué publié jeudi soir. "Des obstacles économiques et structurels liés au règlement de la Ligue espagnole" auraient eu raison de l'accord entre Messi et son club formateur pour prolonger leur aventure, alors que tout était ficelé dans ce sens et que la signature de ce nouveau bail devait intervenir ce jeudi, avec la présence de Jorge, le père du joueur, en Catalogne pour finaliser ce dossier.
Le club catalan met notamment en cause la rigidité de LaLiga sur le règlement concernant les salaires, qui imposait au FC Barcelone de réduire sa masse salariale de 187 millions d'euros avant de pouvoir inscrire de nouveaux joueurs. Dont Messi, libre depuis la fin de son contrat le 30 juin dernier. Barcelone semblait ainsi exiger un assouplissement des règles de la "DNCG espagnole" pour sceller enfin l'avenir de Messi. "Ils (le Barça, NDLR) connaissent les règles à propos du contrôle économique et il n'y a pas d'exceptions", avait annoncé Tebas fin juillet lors du Gala de Campeones 2021.
Liga
Séisme en Espagne : le FC Barcelone annonce le départ de Lionel Messi
05/08/2021 À 17:56

Javier Tebas

Crédit: Getty Images

L'accord passé par la Liga mercredi avec la CVC, un fonds d'investissement, pour un montant de 2,7 milliards d'euros, devait justement permettre au Barça de récupérer la rondelette somme de 270 millions d'euros selon Marca. Mais insuffisante pour permettre au club catalan, dont les dettes avoisinent le milliard d'euros, de prolonger Messi selon les informations du quotidien Sport. L'Argentin était bien prêt à diminuer son salaire de moitié, passant ainsi à 35 millions d'euros par an, pour rester au Barça. C'était son souhait. Mais cette somme restait trop lourde à assumer pour Barcelone.

Un retournement de situation est-il encore possible ?

LaLiga peut-elle faire une entorse à son règlement pour Messi, le plus grand joyau de son championnat, et s'exposer ainsi à un cas de jurisprudence ? Le communiqué du Barça, tel qu'il est formulé, peut légitimement s'apparenter à un appel du pied dans cette direction. Cette hypothèse n'en demeure pas moins totalement improbable à l'heure actuelle. Pour qu'un tel coup de théâtre, s'il est encore possible, puisse se réaliser, le Barça doit plutôt compter sur un enchaînement de ventes sur le mercato que sur la clémence de Tebas.

Messi peut-il signer au PSG ?

C'est le premier club qui vient à l'esprit. Neymar en rêve. Leonardo n'a pas manqué l'occasion de dire publiquement qu'il suivait le dossier avec attention et que si une fenêtre devait apparaître, le directeur sportif du PSG n'hésiterait pas à s'y engouffrer. Elle est désormais grande ouverte. QSI, le propriétaire du club de la capitale, ne verrait certainement pas d'un mauvais œil l'arrivée du sextuple Ballon d'Or à un peu plus d'un an de la Coupe du monde au Qatar. Les planètes n'ont jamais semblé aussi bien alignées pour un mariage entre Paris et Messi.
Mais le dossier s'annonce quand même compliqué pour un PSG qui semblait plus ou moins avoir fait une croix sur la Pulga. Il a déjà consenti de gros efforts financiers sur le mercato estival pour s'offrir un recrutement XXL, de Georginio Wijnaldum à Gianluigi Donnarumma en passant par Achraf Hakimi et Sergio Ramos. Trois de ces quatre joueurs sont arrivés libres, mais avec des salaires importants. Paris doit vendre pour signer Messi et il n'a jamais vraiment brillé dans cet exercice. Il est par ailleurs engagé sur un autre dossier : celui de la prolongation de Kylian Mbappé. A ce jour, sa priorité est de garder le joyau français. Pas forcément d'attirer la star argentine. Mais c'est l'occasion ou jamais.

Messi peut-il retrouver Guardiola ?

C'est le club qui tient la pôle selon les informations de Marca. Même si Manchester City vient d'ores et déjà de casser sa tirelire en déboursant 117 millions d'euros, un nouveau record dans l'histoire de la Premier League, pour s'attacher les services de Jack Grealish. Et même s'il a offert le numéro 10 à l'ancien joueur d'Aston Villa. Pour Marca, l'annonce du départ de Messi change tout. Le champion d'Angleterre serait prêt à bouleverser son plan de mercato. Quitte à faire une croix sur Harry Kane, son autre objectif estival ? Pas impossible pour le quotidien madrilène.
City tient une opportunité unique de réunir Messi et Josep Guardiola, comme à la grande époque du Barça. La présence du technicien catalan sur son banc est un atout de taille pour le club anglais dans ce dossier. Les relations entre les deux hommes ont toujours été excellentes. Les dirigeants mancuniens pourraient voir en la Pulga le chaînon manquant pour enfin remporter cette Ligue de champions qui lui a échappé de peu au printemps dernier. Cela ne rend cette piste qu'encore plus chaude. Mais le feuilleton Messi ne fait que commencer.

Josep Guardiola et Lionel Messi

Crédit: Eurosport

Transferts
Les 11 infos mercato qui vous ont échappé dimanche
16/01/2022 À 18:33
Transferts
Les 13 infos mercato qui vous ont échappé samedi
08/01/2022 À 18:41