Alli, le joli coup du PSG ?

Le Paris Saint-Germain s’est montré discret dans ce marché hivernal, exception faite de l’arrivée de Mauricio Pochettino et de quelques phrases lâchées ici et là au sujet de Lionel Messi. Mais semble prêt à commencer – et terminer – son mercato en beauté. Dele Alli pourrait en effet rejoindre la capitale dans le cadre d’un prêt… avec ou sans option d’achat. C’est d’ailleurs ce dernier point qui poserait notamment problème.

Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé jeudi
IL Y A 2 HEURES

Dele Alli

Crédit: Getty Images

Selon Dean Jones, spécialiste des transferts pour la rédaction britannique d'Eurosport, un accord est proche avec les Spurs, qui seraient toutefois contre lâcher définitivement leur joueur de 24 ans, de son côté enclin à rejoindre Paris pour de bon. Autre obstacle : José Mourinho souhaiterait un renfort en cas de départ de l’international anglais, qui pourrait être Christian Eriksen. Complètement laissé de côté par le technicien portugais, Alli pourrai en tout cas retrouver un coach qui a su exploiter ses qualités par le passé.

L’OM a son "grantatakan", il lui faut désormais remplacer Sanson

Alors que Morgan Sanson a rejoint Aston Villa mardi, l’Olympique de Marseille doit lui trouver un remplaçant et étudie plusieurs pistes dans ce sens. RMC Sport indiquait en fin de semaine que le club phocéen avait fait du jeune Toulousain Amine Adli sa priorité, mais que ce dernier était bloqué par le TFC, qui réclame 15 millions d’euros pour un joueur qui sera libre en juin 2022. La Provence, de son côté, faisait état d’une offre de prêt avec option d’achat pour l’Angevin Angelo Fulgini… avant que le président Saïd Chabane ne mette fin à la rumeur.

La piste la plus "exotique" vient de Croatie, où Sportske Novosti assure qu’une offre de 12 millions d’euros (+4 de bonus) a été transmise au Dinamo Zagreb pour Lovro Majer. Parmi les autres noms évoqués figurent ceux d’Imran Louza, qui prend de l’épaisseur du côté du FC Nantes, d’Amine Harit (Schalke 04), ancien… de Nantes, d'Olivier Ntcham ou encore du Franco-Algérien de la Sampdoria Mehdi Léris. Des profils offensifs pour regarnir un secteur également amputé par le départ de Kévin Strootman. Et pour redonner du relief à un jeu marseillais qui en manque cruellement.

Liverpool cherche défenseur central désespérément

Si les Reds ont décroché un succès crucial sur la pelouse de Tottenham jeudi dernier (1-3), ils ont perdu ce soir-là un défenseur central de plus. Sorti en cours de match, Joël Matip a ainsi rejoint Virgil van Dijk, Joe Gomez ou encore Fabinho à l’infirmerie. Le pépin de trop pour Liverpool, qui se prépare à un "crazy Monday" pour se renforcer dans ce secteur. Mais Jürgen Klopp le sait, il sera très difficile de trouve profil idoine dans la précipitation, surtout à ce poste.

Issa Diop

Crédit: Getty Images

Les quelques noms évoqués par la presse anglaise jusqu’ici ne font d’ailleurs pas rêver : le Daily Telegraph et le Daily Express font état d’un potentiel intérêt pour Skhodran Mustafi, qui ne joue pas à Arsenal. ESPN donne de son côté le nom d’Aaron Long, qui évolue du côté des New York Red Bulls en MLS. La dernière tendance ? L’ancien Toulousain Issa Diop, qui compte… quatre matches de Premier League avec West Ham cette saison.

Dzeko – Sanchez, l’impossible échange ?

Ce serait incontestablement l’un des plus gros mouvements de ce mercato hivernal. Évoqué depuis plusieurs jours en Italie, l’échange entre Edin Dzeko et Alexis Sanchez semble toutefois très compliqué à conclure. Voire au point mort. La Gazzetta dello Sport indique que l’Inter Milan ne souhaite pas dépenser d’argent dans cette transaction, alors que la différence entre les salaires des joueurs est importante : 13M€ par saison pour le Bosnien contre 9 pour le Chilien.

Di Maria, Ramos, Messi : Ce discret pacte de non-agression qui fige le mercato des géants

Le quotidien italien précise que l’écart est moindre au net (7,5M€ et 7) mais qu’importe, Sky Italia parle à ce sujet d’un "problème majeur". Même si toutes les parties pourraient s’y retrouver d’un point de vue sportif, la question financière semble trop complexe. À moins d’un retournement de dernière minute ?

Eric Garcia, plutôt dans six mois ?

C’est l’un des gros sujets de discussion du moment du côté de Barcelone : le cas Eric Garcia. Ronald Koeman voudrait renforcer sa défense centrale dès cet hiver avec le joueur de Manchester City, qui joue très peu avec Pep Guardiola. Mais selon la presse catalane, les trois candidats officiels à la présidence du Barça (Joan Laporta, Victor Font et Toni Freixa), sondés par le comité de gestion, n'ont pas donné leur feu vert pour effectuer cette transaction dès cet hiver.

Dette, affaires, école de jeu : Ce Barça n'a de Barça plus que le nom

L’intérêt réciproque est bien réel depuis l’été dernier, mais rien ne bouge pour le moment. Et s’il ne faut jurer de rien, Ronald Koeman a visiblement déjà accepté de jouer le jeu de la patience : "On sait qu'il viendra sûrement la saison prochaine. Si ça ne se fait pas en janvier, on l'acceptera et on va aller de l'avant", a-t-il déclaré. Le Barça aurait pourtant bien besoin d’un joueur de plus dans ce secteur. Mais les difficultés économiques qu’il rencontre ne lui donnent aucune marge de manœuvre.

Dia, gare à l’offre de dernière minute

L’attaquant du Stade de Reims l’a annoncé dès le début de ce mercato hivernal : il dispose d’un bon de sortie, lui qui talonne Kylian Mbappé au classement des buteurs en Ligue 1. Le club champenois attend toutefois 15 millions d’euros pour lâcher son buteur de 24 ans, qui porte son équipe cette saison. Parmi les prétendants du natif d’Oyonnax, le nom de West Ham est revenu avec insistance, alors que les Hammers n’ont pas encore compensé le départ de Sébastien Haller du côté de l’Ajax Amsterdam.

Reste qu’aucune offre convaincante – voire aucune offre tout court – n’est arrivée sur le bureau de ses dirigeants. "On verra, on est à l’abri de rien, il reste quatre jours, déclarait-il dans les colonnes du Progrès en fin de semaine. Je ne le cache pas non plus, je suis ambitieux, un moment, il faudra aller voir ailleurs pour progresser, mais pas forcément cet hiver." Tout reste ouvert dans ces dernières heures, donc.

Boulaye Dia

Crédit: Getty Images

Transferts
Deux wonderkids pour le prix d'un : l'ambitieux dessein mancunien
IL Y A 10 HEURES
Transferts
Les 9 infos mercato qui vous ont échappé mercredi
HIER À 17:21