Sebastian Vettel ne pouvait pas y couper. Dès lors que Jo Bauer, le délégué technique à la FIA, avait indiqué n'avoir pu prélever que 0,3 litre d'essence dans le réservoir de l'Aston Martin AMR01 n°5 à l'arrivée du Grand Prix de Hongrie, dimanche, on savait que la sanction tomberait pour l'Allemand et l'écurie anglaise. Environ cinq heures après le baissé du drapeau à damier, dimanche au Hungaroring, les officiels de la 11e manche du Mondial ont effectivement disqualifié le pilote de la deuxième place de l'épreuve.
Le film de la course
En effet, pour des besoins de vérifications techniques après les essais et les courses de Formule 1, les commissaires doivent pouvoir prélever un échantillon d'un litre de carburant pour en attester la conformité.
Grand Prix d'Italie
Hamilton-Verstappen : les images folles d'un crash XXL
12/09/2021 À 16:35
Vettel réprimandé pour son t-shirt arc-en-ciel, et prêt à recommencer
Un délai inhabituel a séparé l'inspection de la monoplace verte de la disqualification car l'équipe de Silverstone était persuadée que l'AMR01 de Vettel renfermait la quantité minimale requise. "Durant l'examen en présence du délégué technique et du directeur technique de la FIA, le directeur d'équipe d'Aston Martin (Otmar Szafnaeur) a déclaré qu'il devait rester 1,44 litre dans le réservoir, mais ils n'ont pas été capables de l'extraire (...) Il a seulement été possible d'en retirer 0,3 litre", indique le communiqué émis par la FIA.
Un communiqué qui conclut sur ce rappel : "Les compétiteurs ont le droit de faire appel de certaines décisions des stewards". Ce qu'Aston Martin a indiqué avoir l'intention de faire.
https://i.eurosport.com/2021/08/01/3190492.jpg

Hamilton prend 2 points de plus à Verstappen

Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité en vous abonnant à Eurosport
Classé deuxième derrière le vainqueur français Esteban Ocon (Alpine), Sebastian Vettel (Aston Martin) fait donc remonter tous ses suivants au classement. Non sans conséquences notables aux championnats du monde.
Lewis Hamilton (Mercedes), qui a reçu le drapeau à damier en troisième position, apparait ainsi au deuxième rang du résultat définitif de ce Grand Prix de Hongrie, ce qui lui offre trois points supplémentaires. De son côté, Max Verstappen (Red Bull), péniblement classé dixième suite aux dégâts faits à sa RB16B au premier virage par le coup de harpon de Valtteri Bottas (Mercedes), inscrit deux points au lieu d'un.
Au Mondial Pilotes, le Britannique, de retour à la place de numéro un, voit son avance passer de six à huit points sur le Néerlandais (195 contre 187). Et chez les constructeurs, Mercedes, qui reprend également la tête, voit son avantage augmenter de 10 à 12 unités (300 contre 288).
Déjà deuxième à Monaco, Carlos Sainz (Ferrari) en profite lui pour s'octroyer son deuxième podium de la saison. Enfin, Alpine marque la bagatelle de 37 points au lieu de 35, le meilleur total d'une équipe cette saison hormis les 40 unités inscrites par Mercedes à quatre occasions, ou Red Bull au Castellet.
Grand Prix des Pays-Bas
Malgré un couac, Verstappen prive Hamilton de la pole pour 0"038
04/09/2021 À 14:23