A la veille du Grand Prix de Hongrie, le septuple champion du monde Lewis Hamilton avait jugé "inacceptable, lâche et dévoyée" la loi anti-LGBT+ adoptée par le gouvernement hongrois, et appelé les Hongrois a la refuser lors du prochain référendum organisé dans le pays.
Le film de la course
Jeudi, aussi, Sebastian Vettel (Aston Martin), autre star du paddock couronnée quatre fois, avait porté des chaussures au design arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBT+. Un geste fort qu'il a répété en portant un t-shirt multicolore dimanche avec le message "Same Love", lors de l'hymne national du pays hôte de la course, auquel les pilotes sont tenus d'assister sur la grille de départ. Ce qui n'a pas plu aux autorités de la Formule 1.
Grand Prix de Hongrie
Ocon, un premier succès d'une main de maître : "On revient là où on mérite d'être"
01/08/2021 À 16:40
A l'arrivée de la 11e manche du Mondial, qu'il a conclu à la deuxième place derrière le vainqueur français Esteban Ocon (Alpine), Sebastian Vettel a été convoqué par les commissaires de la FIA, qui lui ont infligé une réprimande pour ce que le règlement sportif définit comme un "manquement" au déroulement "sûr et ordonné de l'événement".
Au micro du diffuseur Sky Sports, l'Allemand a assuré qu'il était prêt à recommencer, au risque d'écoper d'une disqualification.
Les officiels ont par ailleurs adressé une réprimande similaire à Valtteri Bottas (Mercedes), Carlos Sainz (Ferrari) et Lance Stroll (Aston Martin), au motif qu'ils n'avaient pas ôté leurs t-shirt "We Race As One" pendant l'hymne hongrois.
Grand Prix d'Italie
Hamilton-Verstappen : les images folles d'un crash XXL
12/09/2021 À 16:35
Grand Prix des Pays-Bas
Malgré un couac, Verstappen prive Hamilton de la pole pour 0"038
04/09/2021 À 14:23