Pierre Gasly a répondu "présent" vendredi, au début d'un week-end qui pourrait représenter une nouvelle belle opportunité de résultat pour lui. On se souvient qu'au Grand Prix d'Azerbaïdjan, en juin dernier, il avait tiré parti des abandons de Lance Stroll (Aston Martin) et Max Verstappen (Red Bull) sur crashes, et de l'erreur de Lewis Hamilton (Mercedes) au second départ pour monter sur le podium. Et il pourrait refaire le coup à Sotchi dimanche, car le n°1 mondial néerlandais et Charles Leclerc (Ferrari) partiront du fond de grille à la suite de sanctions pour des changements de moteur hors règlement.
Verstappen pénalisé d'un départ en fond de grille
"C'est une journée fantastique avec le sixième temps ce matin et le troisième cet après-midi, s'est réjoui le Français d'AlphaTauri. En termes de performance, ça a l'air de bien marcher, j'en suis très heureux. Mais, dans la voiture, ça n'est pas facile, je me ne sens pas à 100% à l'aise. Il y a encore pas mal de choses à améliorer mais la performance est très positive. C'est bien pour commencer le week-end."
Grand Prix de Russie
Mercedes en totale confiance, Verstappen en totale déprime avec sa Vmax
24/09/2021 À 16:57
Pourquoi Sotchi ne peut se défaire de sa réputation de circuit de "parking de supermarché"
https://i.eurosport.com/2021/09/24/3225880.jpg

Les Alpine sous surveillance

En fait, sa AT02 n°10 a souffert d'un mal déjà rencontré à plusieurs reprises. Que son équipe technique a su mieux gérer que lors des épisodes précédents. "Le vent nous affecte pas mal, a-t-il noté. D'un virage à l'autre, on est en survirage puis en sous-virage. Il y a du boulot dans la voiture pour essayer d'en tirer le maximum. C'est plus dur dans le cockpit mais ça ne me gêne pas tant qu'on est rapide."
"On sait que Charles [Leclerc] prend une pénalité, donc il y aura des opportunités mais on se concentre sur nous-mêmes et notre principal adversaire, les deux Alpine. Elles sont rapides. On attend une bagarre serrée avec elles", a-t-il ajouté.
Le vainqueur du Grand Prix d'Italie 2020 occulte peut-être Max Verstappen, de l'écurie mère Red Bull, pour une bonne raison : il ne devra pas lui faire obstacle dans sa remontée, car somme toute le Néerlandais garde une chance de finir derrière les Mercedes. Cependant, le pilote de la RB16B n°33 éprouve pour l'heure des difficultés à trouver la Vmax qui sera indispensable aux dépassements.
Grand Prix de Russie
Bonus-malus : Pari fou et ligue anti-Hamilton
10/10/2021 À 21:49
Grand Prix de Russie
Au départ, Gasly a expédié Alonso en tête-à-queue
10/10/2021 À 12:18