Celle-là, Red Bull et Max Verstappen ne l'avaient pas vu venir. Même si le V6 n°5 était de retour dans le ventre de la W12 de Lewis Hamilton, et promettait de mettre le feu à la piste comme à Sao Paulo, l'écurie autrichienne et le pilote néerlandais étaient loin d'imaginer encaisser 0"455 en qualification, samedi à Losail.
Le film de la qualification
Mais faut-il s'en étonner ? Le premier à affoler le chrono vendredi lors des essais libres 1, le n°1 mondial n'aura finalement fait que perdre peu à peu du terrain par rapport à son rival dans la course au titre. Situé à 0"267 de l'Anglais lors des derniers essais libres, le Batave a eu un sursaut en Q1 - deuxième temps à 0"085 de Lewis Hamilton - puis il a décroché. Son retard a affiché 0"302 en Q2 et 0"455 en Q3. Soit l'écart le plus important constaté cette saison sur piste sèche.
Grand Prix du Qatar
Malade et hors du coup vendredi, Hamilton a sorti un tour "magnifique" pour la pole
20/11/2021 À 17:34
La pole pour Hamilton, une claque pour Verstappen, un exploit pour Gasly
https://i.eurosport.com/2021/11/20/3257141.jpg

"Je ne m'attends pas à des miracles dimanche"

"Cela a été un week-end fait de hauts et de bas jusqu'à présent. J'étais content en qualification mais juste pas assez rapide, a commenté le pilote au n°33, un peu K.-O. debout. J'ai pensé que j'avais fait un tour correct mais quand j'ai entendu l'écart, j'ai été un peu choqué. C'était vraiment difficile de rivaliser avec eux."
Verstappen prévient : il est prêt à refaire le coup de Sao Paulo à Hamilton
"D'un côté, je suis content d'être deuxième, mais l'écart avec Lewis est très grand, a-t-il poursuivi. La séance de qualification a été plus qu'une galère pour nous lors des dernières courses (Turquie, Brésil, Qatar), nous devons donc regarder ça de plus près."
Et pour ce qui est de la course, il ne préfère pas tirer de plan sur la comète. "Je ne m'attends pas à des miracles dimanche mais nous sommes sur une piste nouvelle et plein de choses peuvent arriver, a-t-il dit. Nous ne baisserons pas les bars. C'est très rapide, il est donc difficile de suivre une autre voiture. Ça dépendra aussi des pneus que nous mettrons et de ceux qui seront autour de nous."

"Max a tiré le maximum de la voiture"

"Cela a été une qualification folle pour moi, comme tout le week-end pour nous, et après les essais libres 3 nous étions vraiment confiants avec les changements en vue, a plaidé Sergio Pérez (Red Bull), éliminé en Q2 avec 11e temps . Nous avions tout en main mais nous n'avons pas tout réussi quand ça comptait. Nous avons changé notre approche en termes de préparation pour le soir et nous n'avons pas fait le nombre de tours voulu. J'ai eu du trafic et nous en avons payé le prix en Q2.
"C'est super d'être en première ligne avec Max : il a tiré le maximum de la voiture, a estimé Christian Horner, le directeur d'équipe de Red Bull Racing. Il aura une chance au virage n°1 dimanche, mais c'est très difficile de suivre de près avec la vitesse dans ces virages et de faire un dépassement. Les premiers 500 mètres vont donc être cruciaux et ensuite ça dépendra de la stratégie, des pit stops et de la fiabilité. Les pneus sont constamment sous la contrainte sur cette piste. Ça va être fascinant de voir combien de temps ils dureront dimanche. Dommage que Checo in ne soit pas dans le top 10, mais c'est un long Grand Prix et il reste un facteur très important pour nous."
Grand Prix d'Abu Dhabi
Incidents, réclamations de Mercedes… Que dit le règlement ?
13/12/2021 À 19:49
Saison 2021
"J’espère que Gasly ne fera pas le travail de Perez chez Red Bull… ce serait s’enterrer"
13/12/2021 À 19:39