C'était une hypothèse facile à déceler il y a un peu plus d'un an, lorsque Red Bull avait officialisé la prolongation de contrat de Max Verstappen. Recordman de précocité en F1 et ainsi peu réputé pour sa patience, le Néerlandais venait pourtant de parapher un bail longue durée avec une écurie jusqu'ici inapte à lui offrir une monoplace capable de rivaliser avec Mercedes. En toute logique, le constructeur autrichien s'était résolu à accepter l'intégration de certaines clauses permettant au plus jeune vainqueur de Grand Prix de rompre l'accord avant 2023.

Une fin de saison en trombe : comment Verstappen pourrait titiller Hamilton en 2021

Red Bull n'avait jamais commenté cette éventualité de manière officielle, alors qu'elle l'avait fait pour le précédent contrat. En octobre dernier, Christian Horner avait simplement assuré qu'aucune clause liée à la motorisation n'avait été couchée sur papier, réfutant ainsi l'idée que l'annonce du retrait d'Honda puisse permettre à Verstappen d'aller voir ailleurs.
Saison 2021
F1 2021 : Toutes les dates de présentation des monoplaces
12/02/2021 À 21:56

Malgré cela, Verstappen n'a pas le choix

Mais le pilote de 23 ans a tout de même d'autres cartes en mains. Helmut Marko a confirmé auprès de F1-Insider.com qu'une clause de performance figure bel et bien dans le contrat liant les deux parties. "Je ne veux pas entrer dans les détails, mais cela dit plus ou moins que Max peut concourir seul pour des victoires en course et pour le championnat du monde, a confié le consultant pour Red Bull. S'il le peut, son contrat est prolongé. Sinon, il est libre."
Autrement dit, s'il juge que le déficit de performance séparant Red Bull de Mercedes est trop grand - ou dépasse des limites plus précises stipulées dans le contrat - Verstappen a chaque année la possibilité de rompre unilatéralement son contrat. Évidemment, il est aussi retenu par les ouvertures du marché.
Pour l'heure, seul Mercedes pourrait le convaincre d'aller voir ailleurs. L'écurie allemande ayant conservé Lewis Hamilton et Valtteri Bottas pour 2021, le surdoué batave devra patienter jusqu'en 2022, au moins. Ou plus, si le nouveau contrat paraphé par le septuple champion du monde britannique comporte, lui, une clause lui offrant un droit de veto concernant le choix de son futur coéquipier…
Saison 2021
Alpine donne des nouvelles rassurantes d'Alonso après son accident de vélo
12/02/2021 À 10:07
Saison 2021
La F1 maintient un moment de recueillement avant les courses en 2021
10/02/2021 À 16:13