Première ligne surprise sur le circuit de Spielberg. S’il partira de la voie des stands après avoir écopé d’une sanction, le pilote français Johann Zarco a affiché une grosse force de caractère pour signer le troisième meilleur temps des qualifications samedi après-midi. Pol Espargaro a été le plus rapide sur sa KTM. Il partira en pole position dimanche, lors du Grand Prix de Styrie, pour la première fois de sa carrière. Derrière lui, Takaaki Nakagami (Honda-LCR), réalise une belle performance après avoir dominé la 4e séance d’essais libres. Fabio Quartararo n’a signé, lui, que le 10e chrono.

Grand Prix de Styrie
Zarco a donné le ton dès la Q1, Rossi n'a pas vu la Q2
22/08/2020 À 12:53

L'enjeu direct était minime pour Zarco ce samedi, pénalisé à la suite de la chute qu'il a provoquée le week-end dernier sur ce même circuit lors du Grand Prix d'Autriche. Mais l'enjeu indirect était important. Le pilote français de 30 ans voulait répondre aux nombreuses critiques qu'il a essuyées cette semaine, dont celles d'un Valentino Rossi (Yamaha, 14e sur la grille dimanche) qu'il a notamment dominé en Q1. C'est chose faite. Et c'est d'autant plus remarquable qu'il a subi une intervention au poignet droit mercredi.

Quartararo, premier couac

Mais la journée est loin d'être parfaite pour le contingent tricolore. Quartararo (Petronas Yamaha SRT), leader du championnat après quatre épreuves, est passé à côté. Crédité du 10e temps, il s'élancera dimanche de la troisième ligne, en tant que 9e en raison de la rétrogradation de Zarco. Il était parti de la première ligne lors des quatre premiers Grand Prix de cette saison particulière.

Le premier poursuivant de Quartararo (67 points), Andrea Dovizioso (Ducati, 56 points), a fait à peine mieux (9e, 8e sur la grille). Mais fort de sa victoire il y a une semaine à Spielberg, l'Italien pourrait challenger la place de leader du Français. Dauphin de Dovizioso dimanche dernier, Joan Mir (Suzuki, 3e) s'élancera quant à lui de la première ligne, grâce à son 4e temps ce samedi, lors d'un Grand Prix très ouvert. Comme l'est globalement le MotoGP, en l'absence sur blessure de son patron, Marc Marquez (Honda HRC).

Fabio Quartararo, à Spielberg la semaine dernière

Crédit: Getty Images

Grand Prix d'Autriche
Zarco sanctionné pour "pilotage irresponsable"
21/08/2020 À 09:09
Grand Prix de Styrie
Oliveira : "Mes pieds sont sur terre mais ma tête n'y est plus"
23/08/2020 À 20:11