Elina Svitolina continue sa route. Contrairement aux deux des favorites, Ashleigh Barty et Naomi Osaka, qui se sont toutes les deux faites surprendre au troisième tour, la tête de série numéro 5, elle, a tenu son rang, face à la double vainqueur de Grand Chelem Simona Halep. Sous les yeux de son compagnon Gaël Monfils, éliminé lui aussi au troisième tour la veille face à Jannik Sinner, l’Ukrainienne a fait vibrer le court Arthur Ashe en disposant de la Roumaine en deux sets après 1h16 d’un match parfaitement maîtrisé (6-3, 6-3).

Passings à tout-va et coups de canon : le résumé vidéo de la victoire de Svitolina face à Halep

Pourtant, c’est Halep qui avait l’avantage psychologique avant cette rencontre, la tête de série numéro 12 ayant remporté leurs deux premières confrontations en tournoi Majeur (à Roland Garros 2017 et Wimbledon 2019). Mais après avoir battu deux qualifiées lors des deux premiers tours, puis Kasatkina, sans lâcher le moindre set, Svitolina a su garder la tête froide face à ce défi d’un autre niveau.
WTA Rome
Seule Bleue en lice, Cornet se heurte au mur Halep
09/05/2022 À 12:04

Svitolina, une poigne et un mental de fer

Solide au service (71% de points gagnés derrière sa première balle), partant peu à la faute, et saoulant son adversaire de parpaings, l’Ukrainienne, pourtant breakée la première dans ce match, a su inverser le cours du jeu, prenant deux fois le service adverse pour remporter le premier set. Son emprise sur le match établie, elle a breaké la première dans la deuxième manche, a vu Halep revenir dans la foulée d’un extraordinaire passing, avant de faire de nouveau la différence en retour pour mener 4-3.
Dépitée, Halep a lâché les deux derniers jeux du match et vu sa semaine New-Yorkaise prendre fin. Svitolina, elle, tentera de faire aussi bien qu’en 2019 lorsqu’elle avait atteint le dernier carré, face à l'irrésistible Leylah Fernandez qui, après avoir éliminé la tenante du titre Naomi Osaka, a renversé la lauréate de l'édition 2016 Angélique Kerber au terme d'un nouveau récital en trois sets (4-6, 7-6, 6-2).

Leylah Fernandez face à Angélique Kerber à l'US Open

Crédit: Getty Images

La Canadienne, qui fête ses 19 ans ce 6 septembre, a prouvé que sa victoire face à la numéro 3 mondiale lors du troisième tour n’était ni un coup de chance ni un exploit sans lendemain. La preuve avec ce match de taulière livrée face à l’Allemande, tête de série numéro 16, où elle a, comme face à Osaka, réussit à renverser une rencontre mal embarquée.

45 coups gagnants pour l'incroyable Fernandez

Même si elle avait été la première à breaker dans ce duel de gauchères, Leylah Fernandez s’est retrouvée avec un set de retard, bousculée par la puissance des coups de l’Allemande et sa qualité de retour. Au bord du gouffre alors que Kerber menait 4-2 dans le deuxième acte, elle a fait preuve d’énormément de ressources mentales, jouant avec culot, entrant dans un bras de fer formidable avec l’ancienne numéro 1 mondial pour finalement faire la différence au tie-break.
Loin de se laisser manger par la pression d’un troisième set pour son premier 8e de finale de Grand Chelem dans sa carrière, soutenue par son père tout au long de la rencontre, elle a provoqué les vivats du public du Louis-Armstrong Stadium à force de faire tourner Kerber en bourrique dans le dernier acte (45 coups gagnants au final). Après avoir pris par deux fois le service adverse, elle a conclut la partie sur sa première balle de match, et espère désormais poursuivre sa belle série new-yorkaise.
WTA Madrid
Jabeur domine Halep et se qualifie pour le dernier carré
04/05/2022 À 12:25
WTA Indian Wells
Halep au rendez-vous, Swiatek renverse Kerber
15/03/2022 À 20:01