FIA WTCR

La saison 2019 de WTCR : Manches 13-15, Allemagne

La saison 2019 de WTCR : Manches 13-15, Allemagne
Par FIA WTCR

Le 08/09/2019 à 15:00Mis à jour Le 08/09/2019 à 15:01

Volkswagen a triomphé à deux reprises avec la première victoire en WTCR / OSCARO de Johan Kristoffersson et du héros local Benjamin Leuchter pour Sébastien Loeb Racing.

Kristoffersson, qui a rejoint cette compétition pour 2019 en tant que double champion FIA World Rallycross, a remporté la Course 2 – et le TAG Heuer Best Lap Trophy –  mais s'est spectaculairement accidenté en Course 3 en esquivant un autre incident ; heureusement, il ne s'est pas blessé.

Sixième en Course 2, l'Allemand Leuchter a tiré le meilleur de sa DHL Pole Position pour gagner la Race 3 ; c'était un double triomphe pour la Volkswagen Golf GTI TCR du SLR sur la légendaire Nordschleife du Nürburgring. Leuchter a résisté au bon envol d'Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR) dans le premier virage, puis a brillamment maîtrisé la course pour s'imposer avec brio.

Guerrieri a pris un départ canon depuis la deuxième ligne, malgré un problème d'embrayage qui l'a gêné pendant le tour de formation. L'Argentin s'est brièvement emparé de la tête au premier virage, mais la Golf avait une meilleure trajectoire à la sortie du virage 2. À la fin du premier tour, Guerrieri a lancé une attaque sur Leuchter dans la ligne droite de Döttinger Höhe, qui mesure deux kilomètres, et a failli prendre la tête, mais le héros local a tenu bon.

Cela a permis au pilote Comtoyou Team Audi Sport Frédéric Vervisch, remonté de la septième place sur la grille, de se rapprocher de Guerrieri et de doubler le leader du championnat dans la ligne droite de départ/arrivée pour signer une nouvelle deuxième place, après celle de la Course 2. Guerrieri s'est contenté de la troisième place et a creusé l'écart au championnat avec désormais 45 points d'avance : ses rivaux pour le titre, Norbert Michelisz et Thed Björk, ont tous deux abandonné.

Pilote BRC Hyundai N Squadra Corse, Michelisz a remporté une victoire mesurée en Course 1, doublant le poleman DHL Guerrieri au premier virage et maintenant son avantage par la suite.

Une bataille titanesque pour la troisième marche du podium a été remportée par le coéquipier de Guerrieri, Néstor Girolami, qui est remonté après avoir perdu du terrain en début de course. Doublé par Vervisch au premier tour, Girolami a lancé l'assaut pour reprendre la troisième place, mais Vervisch a bien défendu dans Döttinger Höhe.

Girolami est brièvement passé dans l'herbe, les deux hommes se sont ralentis mutuellement dans leur lutte et ont eu la surprise de se faire déborder par Rob Huff, qui a pris leur aspiration pour s'emparer de cette troisième place, bien que Girolami soit finalement parvenu à passer l'Audi RS 3 LMS de Vervisch. Girolami a ensuite doublé Huff au dernier tour, roue contre roue dans Döttinger Höhe. Huff s'est classé quatrième mais a eu de la chance de finir la course, s'étant accroché avec Yvan Muller au premier tour dans le virage 2.

DHL Pole Position Course 1 :Esteban Guerrieri (ARG) Honda Civic Type R TCR
Vainqueur Course 1 :Norbert Michelisz (HUN) Hyundai i30 N TCR
Meilleur tour Course 1 :Néstor Girolami (ARG) Honda Civic Type R TCR

DHL Pole Position Course 2 :Johan Kristoffersson (SWE) Volkswagen Golf GTI TCR
Vainqueur Course 2 :Johan Kristoffersson (SWE) Volkswagen Golf GTI TCR
Meilleur tour Course 2 :Johan Kristoffersson (SWE) Volkswagen Golf GTI TCR

DHL Pole Position Course 3 :Benjamin Leuchter (DEU) Volkswagen Golf GTI TCR
Vainqueur Course 3 :Benjamin Leuchter (DEU) Volkswagen Golf GTI TCR
Meilleur tour Course 3 :Jean-Karl Vernay (FRA) Audi RS 3 LMS

TAG Heuer Best Lap Trophy :Johan Kristoffersson (SWE) Volkswagen Golf GTI TCR
TAG Heuer Meilleur pilote :Esteban Guerrieri (ARG) Honda Civic Type R TCR

0
0