Grâce à vous, nous connaissons désormais l'identité du champion du monde ultime. Deux lauréats du Mondial s'affrontaient en finale de notre tournoi : le mythique Brésil version 1970 de Pelé contre l'inoubliable France 1998 d'un certain Zinédine Zidane. Il ne pouvait y avoir qu'un vainqueur, et c'est la légendaire Seleçao que vous avez distinguée en lui accordant... 51% des votes (relevé effectué le 24 novembre 2022 à 17h30) !
Sorti en première position de sa poule, le Brésil 1970 a ensuite battu sa version de 1958 en quart de finale avant de prendre le dessus sur l'Espagne 2010 en demi-finale. De son côté, France 1998 a également eu droit à la première place de son groupe puis a remporté son duel en quart contre l'Argentine 1986 de Diego Maradona. C'est ensuite le Brésil 2002 qui a subi la loi des hommes d'Aimé Jacquet, seulement battus par la plus grande équipe de l'histoire de la Coupe du monde en finale.
https://i.eurosport.com/2022/11/24/3496271.jpg
Coupe du monde
Croatie - Brésil : à quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match en direct ?
IL Y A 5 HEURES
Retour sur les points forts des deux finalistes...

Brésil 1970

Pourquoi lui : Brésil 1970, deux mots accolés à la puissance évocatrice folle, celle d’une équipe au sommet de son art, portée par des joueurs d’exception. Pelé est le fer de lance et il a à ses côtés Jairzinho, Tostao, Rivelino, Gerson ou encore Carlos Alberto. Le collectif auriverde touche au magique et la finale, remportée 4-1 contre l’Italie, symbolise la toute-puissance brésilienne. Le sacre de la plus belle équipe de l’histoire à l’issue du plus beau Mondial de l’histoire ? Il n’est pas interdit de le penser.
Le sélectionneur : Mario Zagallo
Le onze aligné en finale : Félix – Carlos Alberto, Brito, Piazza, Everaldo – Clodoaldo, Gerson – Jairzinho, Tostao, Pelé, Rivelino

France 1998

Pourquoi elle : à la maison, la bande emmenée par Aimé Jacquet se sent pousser des ailes, loin des critiques qui s’abattent sur le sélectionneur tricolore avant le tournoi. En France, les Bleus se reposent sur une extraordinaire défense, un groupe complet et un collectif parfaitement équilibré sublimé par moments par Zinédine Zidane. Son doublé en finale contre un Brésil surclassé 3-0, qui fait suite à trois matches des plus tendus contre le Paraguay, l’Italie et la Croatie, propulse l’équipe de France à des hauteurs inédites, là où les étoiles se décrochent.
Le sélectionneur : Aimé Jacquet
Le onze aligné en finale : Barthez – Thuram, Leboeuf, Desailly, Lizarazu – Karembeu, Deschamps, Petit – Zidane – Djorkaeff, Guivarc’h
Coupe du monde
Le Mondial vu d'Italie : Mbappé, ti amo
IL Y A 5 HEURES
Coupe du monde
Geste politique, Flick, Bayern Munich... Le vestiaire allemand miné par les tensions
IL Y A 6 HEURES