Après Charles Leclerc, c'est au tour de Mattia Binotto de faire un bilan à la mi-saison. Alors que l'exercice 2022 avait magnifiquement débuté pour Ferrari avec deux victoires sur les trois premiers Grands Prix, les choses ont commencé à se gâter au milieu du printemps avec de multiples erreurs d'équipe à Monaco, Silverstone ou en Hongrie fin juillet, qui ont facilité la domination de Max Verstappen désormais en tête du Championnat du monde avec 80 points d'avance sur Charles Leclerc. Cependant, le Team Principal de la Scuderia a tenu à défendre son équipe... et notamment sur la stratégie.
"Tout ne peut jamais être parfait. Je pense qu'il est toujours possible de progresser. Il n'y a pas de doutes sur le fait que nous devons nous améliorer sur plusieurs points : l'aérodynamique, le châssis, le groupe propulseur ou la stratégie. Cependant, je pense que j'ai eu une très bonne équipe pour la stratégie et je ne sens pas que c'est une faiblesse", a-t-il déclaré jeudi à Motorsport. Ferrari se sait attendue et aura à coeur de reprendre sa marche en avant fin août, pour la reprise de la F1 à Spa-Francorchamps.
Saison 2023
Tsunoda prolongé : le point sur la grille de départ en 2023 et au-delà
22/09/2022 À 13:02
Grand Prix d'Italie
Bonus-malus : Verstappen et De Vries, les Oranje font la loi dans le jardin de Ferrari
11/09/2022 À 22:49
Grand Prix d'Italie
Binotto et la fin de course neutralisée : "Pas génial pour le sport"
11/09/2022 À 21:16