SPORTIFS FRANÇAIS 2021

10. Antoine Dupont (Rugby) - 45 points
9. Perrine Laffont (Ski acrobatique) - 59 points
8. Romain Cannone (Escrime) - 61 points
7. Ludovic Fabregas (Handball) - 62 points
6. Earvin Ngapeth (Volley) - 92 points
5. Samedi 25 décembre
4. Dimanche 26 décembre
3. Lundi 27 décembre
2. Mardi 28 décembre
1. Mercredi 29 décembre

6. EARVIN NGAPETH

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Sport : Volley
Nombre de points : 92
Nombre de citations : 20
Meilleur classement : 3e
Classement 2020 : -

Pourquoi lui ?

Parce que le volley français a vécu une année 2021 historique et parce que le volley français, c’est lui. Le constat peut paraître injuste, ou du moins réducteur, à l’aune de la force collective dégagée par le groupe tricolore sur la route, si tortueuse, du sacre tokyoïte. Mais Earvin Ngapeth reste la figure de proue des Bleus et il ne le doit pas seulement à sa notoriété, acquise au gré de frasques et de fulgurances.
Désigné meilleur joueur du tournoi olympique par la fédération internationale, Ngapeth a répondu présent dans les moments clés cet été au Japon. En demie face à l’Argentine, il a participé au bloc gagnant avec Barthélémy Chinenyeze. En finale face à la Russie, il a réalisé un sauvetage spectaculaire qui a abouti à un point remporté par les Français lors du troisième set. Leader par l’exemple, mais pas que.

Défense héroïque de Ngapeth puis bloc parfait : le point de fou des Bleus

Earvin Ngapeth a assumé son statut de tête d’affiche et son rôle en interne. Suivez le guide. "Earvin, dans le match, dit : ‘Il faut servir sur le libero, il est nul’. Ok, on va servir sur le libero !", avait notamment raconté son sélectionneur Laurent Tillie, après une rencontre gagnée (déjà) face à la Russie, lors de la phase de groupes des JO. Un match charnière en vue du trophée suprême. "Le déclic", selon Ngapeth.
En finale, l’action de génie n’est pas de lui. Mais son auteur, Antoine Brizard, n’a pas manqué de faire référence à Ngapeth dans notre émission "Entre Nous". Le passeur a fait dans le dépassement de fonction, avec une "seconde main" qui a offert la balle de match aux Français… alors qu’il aurait pu servir la star des Bleus : "Si je la rate, je pense qu’Earvin me coupe la tête."
Ngapeth n’a donc pas eu de tête à couper. Juste le bonheur du devoir accompli à partager avec ceux qu’il considère comme "des frères". "On se bat tous les uns pour les autres, ça fait plus de dix ans qu’on se connaît pour la plupart", rappelait-il, ému, à une marche du premier titre olympique du volley français, déjà auréolé de deux Ligues mondiales (2015, 2017) et d'un Euro (2015). Un titre qui consacre une génération talentueuse et son enfant terrible.

"Le culot d'Antoine Brizard" : le passeur des Bleus explique son coup de folie

Son année en 5 dates

15 avril : Modène, club d’Earvin Ngapeth entre 2014 et 2018, annonce le retour du réceptionneur-attaquant, après trois années à Kazan. En Italie, Ngapeth a tant brillé qu’il est surnommé "Monsieur Magique".
30 juillet : Deux défaites, une victoire et le précipice n’est plus loin. C’est l’heure du rebond : la France lance enfin son tournoi olympique en battant une équipe russe déjà qualifiée (3-1). Ngapeth and co. se libèrent.
7 août : France-Russie, acte II, sacre olympique en jeu. Les Bleus prennent encore le dessus (3-2) et inaugurent le palmarès du volley français aux Jeux. Le lendemain, Ngapeth sera désigné MVP de la compétition.
13 septembre : Coachés par Bernardinho et non plus Tillie, les Tricolores sont battus en huitièmes de finale de l’Euro, sèchement, par la République tchèque (3-0). Le match s’achève par un contre subi par Ngapeth.
24 novembre : Duel de stars entre Earvin Ngapeth (22 points) et Wilfredo León (26 points). Le Français est décisif dans le succès de Modène à Pérouse (2-3). Sa performance la plus marquante depuis son retour en Italie.

La fierté de Ngapeth : "On est des frères, ça fait plus de 10 ans qu'on se connaît"

Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14