FIA WTCR

Cinq questions rapides à Daniel Haglöf

Cinq questions rapides à Daniel Haglöf
Par FIA WTCR

Le 02/09/2019 à 18:00Mis à jour Le 02/09/2019 à 18:02

Daniel Haglöf n'est pas seulement pilote en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO : il joue un rôle moteur au sein de l'écurie PWR Racing, qui a engagé deux CUPRA TCR pour le Suédois et l'Espagnol Mikel Azcona pour la WTCR Race of China à Ningbo ce mois-ci. Voici son WTCR Fast Five.

Qui vous rejoindrait sur le podium idéal ?“Valentino Rossi et Ayrton Senna. Rossi pour sa carrière et ce qu'il a accompli ; ce serait cool de le rejoindre sur le podium. Senna pour le pilote qu'il était.”

Si vous pouviez ajouter un circuit au calendrier WTCR / OSCARO, quel serait-il ?“La Drivecenter Arena à Skellefteå. Nous y avons fait une course en TCR Scandinavia et il y avait beaucoup de spectateurs. C'est un circuit très difficile et il peut y avoir le soleil de minuit, ce serait très cool.”

Suivez-vous une routine particulière avant la course ?“Je ne suis pas vraiment superstitieux. Si je me rends compte que je fais quelque chose de spécial, je le change afin que ça ne soit plus spécial. Il y a des choses que l'on fait par habitude, mais je ne veux pas être dans une situation où je dois faire quelque chose d'une certaine manière, car dans ce cas, je ne contrôle pas la situation si je ne peux pas le faire de cette manière.”

Pourquoi arborez-vous le numéro 37 sur votre PWR Racing CUPRA TCR ?“Je l'avais en karting, et quand je suis arrivé au Mini Challenge, soit la première catégorie où j'ai pu choisir mon numéro, j'ai utilisé le 37. Mais je ne me rendais pas compte que c'était un numéro historique pour Mini, puisque c'est le numéro qu'ils ont utilisaient quand ils ont remporté le Rallye Monte-Carlo, et les membres de la communauté Mini étaient ravis que je porte le 37. Quand ils se sont engagés en World Rally Championship, ils avaient le 37 sur une voiture, mais pour moi, c'est mon numéro de karting. J'ai eu du succès avec, et je le choisis dès que possible.

Que vous réserve l'avenir en dehors de votre carrière de pilote ?“Quand je suis devenu pilote professionnel, j'ai eu l'idée de lancer une équipe, et c'est ce que j'ai fait. Je fais les deux en parallèle afin d'avoir une bonne porte de sortie !”

0
0