Eurosport

Episode par épisode, l'intégrale des Grands Récits

Episode par épisode, l'intégrale des Grands Récits
Par Eurosport

Le 08/01/2019 à 01:11Mis à jour Le 09/12/2019 à 19:54

Depuis le début de l'année 2018, vous avez pu découvrir des grandes et des petites histoires de champions, de championnes, mais surtout d'hommes et de femmes à travers les Grands Récits. Semaine après semaine, retrouvez l'intégrale de notre rubrique.

Pour lire l'article de votre choix, il vous suffit de cliquer sur le titre de chaque Grand Récit. Bonne lecture, ou relecture.

LES HEROS IMPROBABLES

Notre tout premier Grand Récit. Alors, forcément, il tient une place à part pour nous. Et y avait-il héros plus improbable que Manute Bol ? Du haut de ses 231 centimètres, il reste le plus grand joueur à avoir évolué en NBA. Redoutable contreur, il a aussi laissé une empreinte inoubliable pour son orgie à trois points un soir d'hiver 1993. Ce soir-là, le regretté Soudanais, disparu en 2010, a quitté son costume de géant aux mains carrées pour se muer en shooteur de folie.

Manute Bol (Visuel par Marko Popovic)

Manute Bol (Visuel par Marko Popovic)Eurosport

142 sélections. 2 buts. En 23 minutes. Dans une demi-finale de Coupe du monde que jamais les Bleus n'auraient gagné sans ce double coup de folie venu de nulle part. Le 8 juillet 1998, la vie et la carrière de Lilian Thuram ont basculé au Stade de France. Il est à jamais associé à son doublé contre la Croatie, qui a ouvert à l'équipe de France les portes de sa première finale mondiale.

Les héros improbables : Lilian Thuram

Les héros improbables : Lilian ThuramEurosport

Mai 1996. Roberto Carretero, 143e au classement ATP, cause une des plus grandes sensations de l'histoire du tennis en remportant le Super 9 (ancienne appellation du Masters 1000) de Hambourg. Huit jours sur un nuage pour un coup d'éclat improbable, qui marquera le sommet d'une trajectoire par ailleurs très contrariée pour le joueur espagnol.

Roberto Carretero (Visuel par Marko Popovic)

Roberto Carretero (Visuel par Marko Popovic)Eurosport

James "Buster" Douglas n’était pas programmé pour devenir champion du monde des lourds et battre Mike Tyson. Tyson n’était pas programmé pour perdre ses ceintures face à Douglas. Le destin en a décidé autrement, dans un croisement de trajectoires aux accents surréalistes. Ce match a marqué l’histoire de la boxe, autant que ses deux acteurs, dont le déclin a commencé ce soir-là.

James Buster Douglas vs Mike Tyson

James Buster Douglas vs Mike TysonGetty Images

Son nom ne vous dit probablement rien. Matt Steigenga a été sacré champion NBA dans les années 90 avec les Chicago Bulls de Michael Jordan et Scottie Pippen. Mais c'est un bien étrange chemin qui a mené l'enfant du Michigan, star au lycée et à la fac mais incapable de faire son trou en NBA, jusqu'à cet honneur suprême.

Matt Steigenga, le champion NBA le plus improbable de tous les temps (Visuel par Marko Popovic)

Matt Steigenga, le champion NBA le plus improbable de tous les temps (Visuel par Marko Popovic)Eurosport

Avec son physique de colosse, Eros Poli était l'anti-grimpeur par excellence. Capitaine de route et gregario, il était aussi l'anti-leader. Son rôle n'était pas de gagner. Il n'a d'ailleurs signé que deux petites victoires dans sa carrière pro. Mais l'une d'entre elles, l'Italien l'a décrochée sur le Tour de France, dans l'étape du mythique Mont Ventoux. Une drôle de carrière, une drôle de journée.

Eros Poli au Mont Ventoux sur le Tour 1994.

Eros Poli au Mont Ventoux sur le Tour 1994.Eurosport


LES MIRACULES

Une histoire digne d'un film, où se mêlent une des plus célèbres catastrophes du XXe siècle et les hautes sphères du tennis mondial de la Belle Epoque. Une histoire de mort et de vie, de cauchemars et de résilience. L'histoire de Richard Norris Williams et par ricochet celle de Karl Behr. Elle ne ressemble à aucune autre. Le Grand Récit qui a généré le plus d'audience au cours de cette année 2018.

Dick Williams, du Titanic au sommet du tennis mondial (Visuel par Marko Popovic)

Dick Williams, du Titanic au sommet du tennis mondial (Visuel par Marko Popovic)Eurosport

Quatre fois vainqueur du Super Bowl et membre de la célèbre dynastie des Pittsburgh Steelers qui a régné sur la NFL dans les années 70, Rocky Bleier en a aussi été une des plus fameuses incarnations. Pas parce que ce running back aux qualités intrinsèques modestes était le meilleur, loin de là, mais parce que son histoire est de celles qui forcent l'admiration.

Rocky Bleier, du Vietnam au Super Bowl (Visuel Marko Popovic)

Rocky Bleier, du Vietnam au Super Bowl (Visuel Marko Popovic)Getty Images

Wilma Rudolph est la première Américaine triple médaillée d’or sur une édition des Jeux. En 1960, elle fut la grande star des JO de Rome. Elle n’aurait jamais dû : victime d’une poliomyélite à 4 ans, elle était condamnée par la médecine à ne plus jamais retrouver l’usage de sa jambe gauche. Elle y est parvenue, jusqu’à devenir une légende injustement oubliée. Parce que son œuvre dépasse le sport.

Wilma Rudolph

Wilma RudolphEurosport

Ben Hogan est un des plus grands golfeurs de tous les temps. Stoppé net en pleine gloire par un terrible accident de voiture en 1949 alors qu'il trônait au sommet de la hiérarchie mondiale, l'Américain a surmonté ses blessures au corps et à l'âme pour revenir au premier plan à une vitesse fulgurante. Retour sur une des plus spectaculaires résurrections de l'histoire du sport.

Ben Hogan

Ben HoganEurosport

Il y a 42 ans, Niki Lauda passait à deux doigts de la mort, brûlé vif dans sa Ferrari en plein Grand Prix d’Allemagne. Quarante-deux petits jours plus tard, il reprenait le volant pour défendre son titre de champion du monde. L’Autrichien, modèle d’intelligence, de recul et de réflexion, a réussi le come-back le plus insensé de l’histoire du sport.

Niki Lauda - Les Grands Récits

Niki Lauda - Les Grands RécitsEurosport

Greg LeMond est un miraculé. Au sens littéral du terme. En avril 1987, alors qu’il trône au sommet du cyclisme mondial, l’Américain est victime d’un terrible accident de chasse. Son beau-frère lui a tiré dessus. Vidé de 60% de son sang, LeMond s’accroche à la vie. Et s’en sort. Avant de redevenir le coureur qu’il était et de remporter un nouveau Tour pour huit secondes.

Greg LeMond - Les grands récits

Greg LeMond - Les grands récitsEurosport


LES MALEDICTIONS

Maître incontesté de Roland-Garros et de Wimbledon des années durant, Björn Borg a en revanche systématiquement vu ses ambitions fracassées à l'US Open. Malgré quatre finales, jamais le Suédois n'a pu parvenir à ses fins. Comme un symbole, c'est là, à New York, que son parcours en Grand Chelem s'est achevé. Retour sur une des plus grandes anomalies du tennis moderne.

Bjorn Borg, le héros malheureux de l'US Open. (Visuel par Marko Popovic)

Bjorn Borg, le héros malheureux de l'US Open. (Visuel par Marko Popovic)Eurosport

1991. 1992.1993.1994. Quatre années de suite, Buffalo est allé au Super Bowl. Exploit monumental, alors inédit et toujours inégalé depuis. Mais les Bills, par quatre fois, s'y sont inclinés. Leur dynastie inaboutie a fait d'eux les plus formidables losers de l'histoire de la NFL. Une grande équipe. Mais sans titre.

Thurman Thomas, Buffalo Bills. (Par Marko Popovic).

Thurman Thomas, Buffalo Bills. (Par Marko Popovic).Eurosport

Si vous ne croyez pas aux fantômes, passez votre chemin. Car cette histoire est à dormir debout. Cette histoire, c'est celle d’un entraîneur, Béla Guttmann, qui a décidé de maudire un club qu’il avait fait roi. Une malédiction d’un siècle qui plane toujours sur Benfica, battu à huit reprises en finale de la coupe d’Europe depuis que Guttmann a décidé qu’il en serait ainsi.

Béla Guttmann

Béla GuttmannEurosport

Quel cycliste n’a pas rêvé de devenir champion du monde ? De parader avec une tunique unique : le maillot arc-en-ciel ? Derrière cet immense bonheur se cache pourtant, tapi dans l’ombre, le malheur. Parce que beaucoup de champions du monde sont vite retombés sur terre après avoir tutoyé les étoiles.

Philippe Gilbert

Philippe GilbertEurosport

Babe Ruth. Il était le plus grand joueur que le baseball ait jamais connu. Il était l'idole de Boston. Puis il a été vendu aux Yankees en 1919. Depuis, les Red Sox, la grande équipe du début du XXe siècle, ont connu une incroyable disette, ponctuée de crève-cœurs plus douloureux les uns que les autres. L'ombre du Bambino a plané sur la Nouvelle-Angleterre jusqu'au début du millénaire suivant.

Babe Ruth et les Red Sox, une si courte et longue histoire...

Babe Ruth et les Red Sox, une si courte et longue histoire...Getty Images

L'équipe d'Australie a affronté la France pour son premier match du Mondial 2018. Les Socceroos sont devenus des habitués de la phase finale de la Coupe du monde. Ils savourent cette période dorée, qui a fait suite à trois décennies maudites, qui prendraient leur source en Afrique, par la colère d'un sorcier africain.

La malédiction des Socceroos.

La malédiction des Socceroos.Eurosport


LES MEILLEURS SECONDS RÔLES

Etre grand à côté d'un géant donne, en trompe-l'oeil, l'impression d'être petit. Scottie Pippen, immense joueur, a eu la chance et la malchance d'évoluer (presque) tout au long de sa carrière aux côtés de Michael Jordan. Le N° 33 des Bulls aurait pu être roi mais fut condamné à Chicago à un rôle de prince.

Scottie Pippen et Michael Jordan

Scottie Pippen et Michael JordanGetty Images

Un gars loyal, honnête et droit. Rubens Barrichello, ou l’histoire d’un type bien. Avec un cœur gros comme ça. Sans doute trop pour rêver plus haut. A jamais, le Brésilien aux 11 victoires et 322 départs en GP restera associé à Michael Schumacher et Ferrari, qui ont profité de sa docilité pour le malaxer comme une pâte molle durant cinq ans.

Rubens Barrichello - Les Grands Récits

Rubens Barrichello - Les Grands RécitsEurosport

Certains lieutenants ont des allures de général. Johan Neeskens est de ceux-là. Le Néerlandais fut un artisan indispensable de la révolution orange des années 70. Milieu de terrain en avance sur son époque, il a offert à Johan Cruyff la liberté indispensable à son génie.

Johan Neeskens - Les Grands Récits

Johan Neeskens - Les Grands RécitsEurosport

C'est sans doute l'image la plus célèbre de toute l'histoire des Jeux Olympiques. Le 16 octobre 1968, il y a pile 50 ans, Tommie Smith et John Carlos levaient un poing ganté de noir sur le podium du 200m à Mexico. Avec eux, il y avait également Peter Norman. Avec eux, à tous les sens du terme. Lui aussi a payé cet engagement. Il a fallu un demi-siècle pour lui rendre justice.

Peter Norman, aux côtés de Tommie Smith et John Carlos.

Peter Norman, aux côtés de Tommie Smith et John Carlos.Eurosport

En golf, le caddie n'a pas vocation à prendre la lumière. Ce fut pourtant le cas d'Angelo Argea, qui n'était pas le caddie de n'importe qui puisqu'il fut celui de Jack Nicklaus. Mais ce personnage incroyable est devenu une star à part entière dans les années 60-70, au point de devenir presque aussi populaire que le recordman des titres en Grand Chelem.

Angelo Argea, aux côtés de Jack Nicklaus

Angelo Argea, aux côtés de Jack NicklausEurosport

Rarement un nonuple champion du monde sera autant resté dans l'ombre. Daniel Elena, copilote de Sébastien Loeb depuis vingt ans, s'est bâti aux côtés du pilote alsacien un palmarès XXL. Le Monégasque a magnifié ce rôle méconnu et pourtant déterminant en rallye. Mais l'histoire de "Danos", c'est d'abord celle d'une symbiose totale avec celui dont il est si proche, dans la voiture comme en dehors.

Daniel Elena et Sébastien Loeb.

Daniel Elena et Sébastien Loeb.Eurosport


LES DESTINS BRISES

Fauché en pleine gloire à 33 ans dans un accident d'avion, Marcel Cerdan n'est pas seulement le plus grand boxeur français de tous les temps. Il fut d’abord une figure légendaire, incarnation d'une époque et d'un esprit. Ses amours avec Edith Piaf, sa trajectoire hors normes et sa mort brutale l'ont érigé en mythe éternel.

Marcel Cerdan

Marcel CerdanEurosport

Roland Ratzenberger, c’est l’oublié du week-end le plus sombre de l’histoire de la F1. L’Autrichien a perdu la vie vingt-quatre heures avant le pilote le plus iconique de l’histoire, Ayrton Senna. Depuis 1994 et ce tragique GP de San Marin, les deux hommes sont unis à jamais dans la mort alors qu’ils n’avaient pas grand-chose en commun de leur vivant.

Roland Ratzenberger - Les Grands Récits

Roland Ratzenberger - Les Grands RécitsEurosport

Né en Autriche-Hongrie, mort dans l'Allemagne hégémonique du IIIe Reich, Matthias Sindelar a connu une courte mais curieuse trajectoire. Enfant de temps troublés, il fut aussi et surtout un joueur extraordinaire. Le plus grand, sans doute, de la première moitié du XXe siècle. Le Mozart du football. Avant de disparaitre très jeune, dans des circonstances troubles.

Matthias Sindelar.

Matthias Sindelar.Eurosport

Len Bias, c’est l’histoire d’un rêve devenu cauchemar. D’une promesse qui n’aura pas eu le temps de prendre corps. Le 19 juin 1986, à l’aube, le jeune homme succombe à une overdose de cocaïne. Il venait d’être drafté par les Boston Celtics, champions en titre. Le drame a bouleversé l’Amérique du sport et eu des répercussions sur la société américaine.

Len Bias - Les grands récits

Len Bias - Les grands récitsEurosport

Régine Cavagnoud avait conquis le monde et rêvait d'Olympe. Après bien des galères, la Française s'était hissée tout près des sommets du ski mondial à l'approche de la trentaine. Une matinée d'automne, lors d'une banale séance d'entraînement, elle a rencontré la mort. Dénouement absurde et injuste d'une vie bien trop courte.

Régine Cavagnoud, l'étoile brisée du ski français.

Régine Cavagnoud, l'étoile brisée du ski français.Eurosport

Lou Gehrig, c’est l’histoire de l’un des plus grands joueurs de l’histoire du baseball. Un athlète que l’Amérique chérissait pour sa modestie et son humilité. Et qu’elle imaginait invincible. A 36 ans, la maladie s’est injustement abattue sur lui. Elle lui a pris la vie, il lui a laissé son nom.

Lou Gehrig, les grands récits

Lou Gehrig, les grands récitsEurosport

Génie du basket, Drazen Petrovic a été le premier européen à s'imposer comme un joueur majeur en NBA, à une époque où celle-ci était hermétique aux talents venus de l'autre côté de l'Atlantique. A 28 ans, il était au sommet de son art et de sa gloire, quand sa vie s'est arrêtée sur une autoroute allemande, un jour de juin 1993.

Drazen Petrovic

Drazen PetrovicEurosport

Mancini - Kim, c’est l’histoire d’un combat qui a tourné au drame, engendré d’autres tragédies et changé le cours de l’histoire du noble art. En novembre 1982, le Sud-Coréen, challenger officiel au titre mondial chez les légers, meurt après sa défaite face à Ray Mancini, 21 ans et superstar naissante. L’Américain, bourreau malgré lui, n’a plus jamais été le même, la boxe non plus.

Ray Mancini vs Duk Koo Kim

Ray Mancini vs Duk Koo KimEurosport

Payne Stewart s'était affranchi d'une carrière longtemps contrariée et d'une personnalité sombre pour devenir un champion comblé et un homme apaisé. Le golfeur floridien était enfin l'un et l'autre quand un accident d'avion l'a emporté à 42 ans. Un choc pour les Américains, qui ont suivi ses derniers instants scotchés devant leur télévision.

Payne Stewart.

Payne Stewart.Eurosport

L’histoire de Dany Heatley, c’est celle d’un hockeyeur qui a vu sa vie basculer au détour d’un virage. Un soir de septembre 2003, par son imprudence, le jeune homme a envoyé sa Ferrari dans le décor et son grand copain Dan Snyder au cimetière. La suite, c’est l’histoire d’un pardon, celui des parents du défunt. Et d’une reconstruction inachevée.

Dan Snyder et Dany Heatley

Dan Snyder et Dany HeatleyEurosport

Phénoménal rouleur, Roger Rivière avait été le roi de la piste avant de rêver à une consécration similaire sur la route. Mais lors du Tour de France 1960, une terrible chute mit un terme à sa carrière. Il n'avait que 24 ans. Une première mort, celle du champion, qui n'allait précéder que de seize années la disparition de l'homme, au terme d'une inexorable déchéance.

Roger Rivière (1936-1976)

Roger Rivière (1936-1976)Eurosport

Seth Adonkor est mort à 23 ans, en 1984. Le footballeur nantais, aux portes de l’équipe de France, s’est tué en voiture par un dimanche d’automne. Personne n’a oublié la trace laissée par le jeune homme, frère aîné de Marcel Desailly, et le vide qui a suivi son tragique accident.

Seth Adonkor

Seth AdonkorEurosport


LES CHOIX DES LECTEURS

A Salt Lake City, en 2002, Steven Bradbury est entré dans la légende olympique, par le biais d'un sacre pour le moins improbable en short-track. Tour après tour, jusqu'à une finale invraisemblable, l'Australien a bénéficié de chutes de ses adversaires pour triompher. Lui avait su rester debout. Un juste retour du destin, pour celui qui avait passé sa carrière à se relever.

Steven Bradbury.

Steven Bradbury.Eurosport

Il est une légende de la NBA, qu’il a changée à jamais par ses qualités athlétiques et techniques. L’inventeur du "hang time", c’est lui : Elgin Baylor. Mais l’homme, accessoirement sauveur des Lakers, n’a jamais été récompensé à sa juste valeur. Huit finales NBA, huit défaites. Baylor est un loser. Mais un loser magnifique qui mérite d’être célébré.

Elgin Baylor

Elgin BaylorEurosport

Larry Bird. Magic Johnson. Leur rivalité, unique en son genre, a donné à la NBA un nouveau souffle et une dimension supplémentaire dans les années 80. Mais elle avait pris corps dès la fin de la décennie précédente, lors de la finale NCAA jouée le 26 mars 1979, qui avait mis aux prises les Sycamores de Bird et les Spartans de Magic. Un duel en forme de nouvelle ère.

Magic Johnson et Larry Bird en 1979.

Magic Johnson et Larry Bird en 1979.Eurosport

Tim Henman est un cas unique dans l'histoire du tennis. Il est le seul joueur à avoir atteint six fois les demi-finales en Grand Chelem sans jamais jouer la moindre finale. Un vrai maudit des demies, surtout à Wimbledon, où il a porté les espoirs de tout un peuple. En vain. La "Henmania" a mis Londres en transe, pour générer, campagne après campagne, des frustrations colossales.

Tim Henman

Tim HenmanEurosport

Il est l’adjoint de Didier Deschamps depuis dix ans. Il est celui avec qui l’actuel sélectionneur des Bleus a gravi l’Himalaya le 15 juillet 2018 et, avant cet épilogue, surmonté quelques épreuves sportives. Lui, c’est Guy Stéphan, l’homme qui s’épanouit dans l’ombre et parle à l’oreille de DD.

Guy Stephan et Didier Deschamps

Guy Stephan et Didier DeschampsEurosport

François Cevert était talentueux, beau et d’une classe au moins égale au reste de ses qualités. Le Français, que Jackie Stewart avait pris sous son aile et façonné pour qu’il soit son successeur, était destiné à devenir le premier champion du monde tricolore en F1. Il s’est tué en octobre 1973 alors que l’histoire déroulait son tapis rouge devant ses pieds.

Francois Cevert - Les grands récits

Francois Cevert - Les grands récitsEurosport

Dans nos grands récits, il y a des héros improbables et des destins brisés. Steve Gleason fut l'un puis l'autre. Héros de La Nouvelle-Orléans, symbole d'une ville ravagée après l'ouragan Katrina mais propulsée par la rage de se relever, l'ancien joueur de la NFL lutte aujourd'hui contre la maladie de Charcot avec la même force. Inspirant.

Steve Gleason, le symbole de La Nouvelle-Orléans

Steve Gleason, le symbole de La Nouvelle-OrléansEurosport

Alessandro Zanardi, c’est l’histoire du come back du siècle. Celui d’un sportif mutilé qui a perdu ses deux jambes dans l’exercice de sa passion et en a fait une force, jusqu’à devenir un champion encore plus grand qu’il ne l’était avant son terrible accident. Une leçon de vie. La leçon d’une vie.

Grand Récit - Alessandro Zanardi

Grand Récit - Alessandro ZanardiEurosport

L'histoire de Donald Thomas dépasse les frontières de l'improbable. La Bahaméen a découvert le saut en hauteur à 21 ans, presque par hasard, à la suite d'un pari entre amis. Du jour au lendemain, il a abandonné le basket pour se consacrer à sa nouvelle discipline. Un an et demi plus tard, il était champion du monde.

Donald Thomas

Donald ThomasGetty Images

Maurice Stokes et Jack Twyman, c’est une histoire qui redonne foi en l’humanité. Parce que c’est celle d’un homme qui a décidé d’aider son prochain, frappé par le malheur. Rien ne les liait lorsque le premier a été atteint de paralysie. Le second est pourtant venu à son secours. Parce qu’il le fallait. Simplement.

Twyman et Stokes

Twyman et StokesEurosport

Le 9 mars 2015, dix personnes ont trouvé la mort dans un double accident d'hélicoptère en Argentine. Parmi eux, trois figures du sport français : Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. La carrière du boxeur, jalonnée de frustrations olympiques, avait touché le public. Sa disparition l’a bouleversé. Il laisse une empreinte dont il n'aurait pas imaginé l'importance.

Alexis Vastine.

Alexis Vastine.Getty Images

Tout le monde a entendu parler de Jean Bouin. Mais personne ne sait qui il fut vraiment. L’athlète, légende d’un autre temps, a marqué le sport français d’avant-guerre par ses exploits. Le premier conflit mondial l’a fauché en plein vol. Il avait 25 ans et une carrière flamboyante devant lui.

Jean Bouin

Jean BouinEurosport


SUR LE FIL

Le 23 juillet 1989 s'achevait un des Tours de France les plus extraordinaires de l'histoire. Trois semaines épiques, entre rebondissements, suspense et tensions. Un Tour qui s'est résumé à deux hommes, Greg LeMond et Laurent Fignon. Et à un chiffre : huit. Comme les huit secondes qui vont séparer les deux hommes à Paris et les réunir à jamais dans la légende.

Laurent Fignon et Greg LeMond sur le podium du Tour de France 1989.

Laurent Fignon et Greg LeMond sur le podium du Tour de France 1989.Eurosport

Le 5 août 1992 à Barcelone, Mike Marsh aurait dû battre le mythique record du monde du 200 mètres, détenu alors par Pietro Mennea depuis 13 ans. Mais ce jour-là, au cœur d’une demi-finale olympique maîtrisée de A à Z, Marsh n’a pas eu conscience d’avoir un temps d’avance sur la légende. Il a donc ralenti. Histoire d’un rendez-vous raté.

Mike Marsh

Mike MarshEurosport

"The play to beat the band". L'action qui a battu la fanfare. La seule dénomination de cette séquence suffit à laisser entrevoir son aspect hors du commun. Le 20 novembre 1982, l'Université de California battait sa grande rivale Stanford au prix d'une dernière action devenue culte aux Etats-Unis. A juste titre, tant elle apparait improbable d'un bout à l'autre.

Cal - Stanford 1982 : The play to beat the band.

Cal - Stanford 1982 : The play to beat the band.Eurosport

Boxeur magnifique, héritier de Ray Leonard, Meldrick Taylor aurait pu devenir la grande star de la fin du XXe siècle. Mais en 1990, l'Américain s'est incliné face à la légende mexicaine, Julio Cesar Chavez. Un combat qu'il a longtemps dominé, avant de tout perdre à deux secondes de la fin. Dénouement cruel, pour une des plus grandes polémiques de l'histoire pugilistique.

Meldrick Taylor

Meldrick TaylorEurosport

1987. Aux Antipodes, la Coupe du monde de rugby vit ses premières heures. Entre aventure humaine et scepticisme, ce nouveau rendez-vous planétaire va définitivement gagner ses galons lors d'une demi-finale légendaire entre l'Australie et la France. Un match sublimé par l'essai victorieux de Serge Blanco à la dernière minute. Un essai au bout du temps, et au bout du monde.

France - Australie 1987 : L'essai de Serge Blanco.

France - Australie 1987 : L'essai de Serge Blanco.Eurosport

Reggie Miller fait partie des plus grands joueurs de l'histoire de la NBA. Des plus grandes gueules de l’histoire de la Ligue, également. Si bien qu'il n'est pas étonnant qu'il ait réussi son plus beau récital sur la scène mythique du Madison Square Garden, en mai 1995. Ce soir-là, Miller a gagné un match de playoffs qui était perdu. En neuf secondes. Et huit points.

Reggie Miller - Les grands récits

Reggie Miller - Les grands récitsEurosport

Le 2 novembre 2008, le Grand Prix du Brésil a été le théâtre du final le plus fou de l'histoire de la F1. Ce jour-là, Lewis Hamilton a été sacré champion du monde pour la première fois. Jusqu’à trois virages de l’arrivée, la couronne était sur la tête d'un autre, Felipe Massa. Et puis le Britannique l’a arrachée d’un souffle. Fondateur pour Hamilton. Crève-cœur pour Massa.

Hamilton - Massa Grands Récits

Hamilton - Massa Grands RécitsEurosport

Christian Laettner. 12e homme de la Dream Team, auteur d'une carrière en demi-teinte en NBA, il reste surtout un des joueurs les plus marquants de l'histoire du basket universitaire. Bardé de titres et d'honneurs avec Duke mais personnage controversé et haï, il a livré un soir de mars 1992 un match en forme de chef-d'œuvre, sublimé par "le shoot entendu autour du monde".

Christian Laettner.

Christian Laettner.Eurosport

Mieux vaut tard que jamais : il aura fallu attendre le 26 mai 1999 pour assister au renversement de situation le plus dingue du XXe siècle. Ce jour-là, Manchester United est revenu de nulle part pour décrocher la Ligue des champions aux dépens du Bayern Munich (2-1). Aucune autre équipe que celle d'Alex Ferguson n'était plus prédisposée à réussir un tel coup.

Alex Ferguson et Ole Gunnar Solsjkaer

Alex Ferguson et Ole Gunnar SolsjkaerEurosport

.

0
0